Posts Tagged ‘Tchiffi Zié Jean-Gervais’

Affaire « 500 millions Fcfa emportés de chez Tchiffi Zié » :Les auteurs du vol arrêtés/Comment le chef de gang s’est dévoilé

juillet 18, 2011

Les Ivoiriens ont encore en mémoire le vol perpétré par des individus se réclamant des Frci au palais de l`Eburnie, la résidence de sa majesté Tchiffi Zié Jean-Gervais, Secrétaire général permanent du forum des rois, sultans, princes, cheicks et chefs coutumiers africains.

Ces quidams, on s`en souvient, ont profané et souillé la résidence du leader traditionnel africain en y amenant des filles de joie pour y passer la nuit, après l`avoir pratiquement vidé de son contenu. La somme d`un million de dollar soit environ 500 millions de fcfa appartenant au Forum des rois, des bijoux et des appareils électroménagers ont été emportés par ces visiteurs peu catholiques. Eh bien, jeudi dernier, ces bandits ont été arrêtés par des éléments des Frci d`Adjamé-Williamsville.

Boulimiques à souhait, ces voleurs ont été pris dans un traquenard, alors qu`ils exigeaient une rançon de 15 millions de fcfa contre la libération d`un ressortissant nigérian qu`ils avaient pris en otage. Le chef de gang, un certain Bamba, n`a pas fait de difficulté à reconnaître les faits qui leur sont reprochés. Ce triste individu a pourtant bénéficié par le passé, des largesses de sa majesté Tchiffi Zié.

Selon l`aide de camp du leader traditionnel, le sieur Bamba qui a toujours réussi à tromper la vigilance de tout le monde, s`est plus d`une fois invité à la table de sa majesté lors des déjeuners organisés par ce dernier en l`honneur des ex-Fds (gendarmerie et police) et des Frci, dans le cadre de la réconciliation, au palais de l`Eburnie. Au dire de l`aide de camp, c`est au cours d`une de ces rencontres que le sieur Bamba a révélé qu`il connaissait Tchiffi Zié depuis longtemps. Et ce faux élément des Frci d`expliquer que sa majesté, dans sa grande générosité, lui a offert un jour, un billet de 100 dollars (soit environ 50.000 fcfa) alors que le leader traditionnel entrait dans un restaurant à Cocody. « Ce geste m`a beaucoup marqué. C`est pourquoi j`ai demandé à mes éléments de ne pas toucher à votre trône« , aurait lâché le nommé Bamba à l`occasion de cette réception.

Autrement dit, ses acolytes pouvaient tout prendre dans la résidence sauf le trône de sa majesté. Un aveu de taille qui a fait froid dans le dos des personnes présentes ce jour-là. Comme sa majesté n`avait pas porté plainte, aucune action n`a été menée contre cet individu. Tchiffi Zié a juste fait constater le pillage de sa résidence par un huissier et a décidé de pardonner. « Je suis un chef traditionnel. C`est chez moi qu`on convoque les gens, ce n`est donc pas moi qui vais convoquer une tierce personne. J`ai donc décidé de pardonner. Dieu, lui, a décidé de livrer ceux qui m`ont fait du mal« , a confié Tchiffi Zié, au lendemain de l`arrestation de Bamba et ses acolytes.

Arrêté jeudi dernier avec ses compagnons et présenté en caleçon à la télévision, le faux élément des Frci, Bamba, a été formellement reconnu par l`aide de camp de Tchiffi Zié comme étant celui qui avait fait l`aveu de taille lors du déjeuner. Sa majesté qui l`a également reconnu a rendu grâce à Allah le Dieu des Armées pour avoir fait son combat. « Un chef oint par Dieu, est toujours protégé. On ne s`en prend pas à un chef traditionnel impunément. Dieu a permis que ce jeune homme se dévoile lui-même avant qu`il ne l`humilie de la sorte.

Que le nom de Dieu soit béni« , a-t-il loué, avant de lancer à l`endroit des Ivoiriens: « Ayez foi en Dieu car quand tu as la foi, tu pardonnes tout. Le vrai juge, le vrai détective, le vrai avocat, c`est Dieu« . Parole de chef.

L’Inter par Franck SOUHONE


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 193 autres abonnés