A Saint-Etienne-du-Rouvray, la communauté musulmane refuse l’inhumation d’un des terroristes

juillet 30, 2016

Devant la mosquée Yahya de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Devant la mosquée Yahya de Saint-Etienne-du-Rouvray. CHARLY TRIBALLEAU / AFP
La communauté musulmane de Saint-Etienne-du-Rouvray ne veut pas qu’Adel Kermiche, un des meurtriers du Père Jacques Hamel, soit inhumé dans un des deux carrés musulmans de la commune. Mohammed Karabila, responsable de la mosquée Yahya et président de l’association culturelle musulmane stéphanaise, a résumé sa position ainsi :

« On ne va pas salir l’islam avec cette personne. Nous ne participerons ni à la toilette mortuaire, ni à l’inhumation ».

Agé de 19 ans, Kermiche était un habitant de la ville. Sa famille ne s’est pas manifestée pour organiser son inhumation, selon la mosquée. C’est à la mairie de Saint-Etienne-du-Rouvray que reviendra la décision délicate de délivrer ou non le permis d’inhumer.

Le Père Jacques Hamel, lui, ne reposera pas à Saint-Etienne-du-Rouvray. Ses obsèques seront célébrées le 2 août en la cathédrale de Rouen, selon le diocèse. Le choix du lieu de l’enterrement, qui « relève de la famille », n’a pas été communiqué.

Lemonde.fr

Prise d’otages en Arménie : un policier tué par balles

juillet 30, 2016

Erevan – Un policier a été tué samedi en Arménie par l’un des opposants armés qui occupent depuis deux semaines un commissariat à Erevan, a annoncé la police, qui avait menacé auparavant de lancer l’assaut pour mettre fin à cette crise qui agite cette ex-république soviétique.

Un tireur embusqué a ouvert le feu depuis le commissariat et a tué un policier (…) qui était assis dans une voiture stationnée à 350-400 mètres de là, a annoncé le porte-parole de la police Achot Aharonian sur Facebook.

Peu avant, quelques tirs avaient pu être entendus depuis la zone, bouclée par la police, avant que le calme revienne.

Une vingtaine d’hommes armés, partisans de l’opposant emprisonné Jiraïr Sefilian, avaient fait irruption dans le commissariat le 17 juillet, tuant un policier et prenant plusieurs personnes en otage, réclamant la démission du président prorusse Serge Sarkissian.

Ils ont, depuis, libéré tous les policiers mais détenaient depuis mercredi trois membres du personnel médical, entrés dans le bâtiment pour soigner les blessés. L’un deux a été libéré depuis.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une manifestation de soutien aux preneurs d’otages a donné lieu à des heurts qui ont fait plus de 70 blessés et provoqué des dizaines d’interpellations.

Les forces de l’ordre avaient donné aux occupants jusqu’à 13H00 GMT pour se rendre, menaçant d’ouvrir le feu dans le cas contraire. Les tirs ont été entendus peu après l’expiration de cet ultimatum.

Romandie.com avec(©AFP / 30 juillet 2016 17h35)

Plus de 50 morts dans les inondations dues à la mousson en Inde

juillet 30, 2016

Les inondations provoquées par les pluies torrentielles de la mousson ont fait plus de 50 morts cette semaine dans l’est de l’Inde. Des millions de personnes sont touchées par la montée des eaux, selon les autorités et la presse.

Les rivières ont débordé de leur lit, inondant des villages de l’Etat d’Assam, centre des plantations de thé. Vingt-six personnes ont perdu la vie, a déclaré le ministre de l’intérieur Rajnath Singh après avoir survolé les zones les plus touchées.

« La situation sur le front des inondations est vraiment sombre. Vingt-six personnes sont mortes en sept jours et quelque 3,6 millions de personnes sont touchées », a-t-il déclaré aux journalistes dans la ville de Guwahati.

« Nous n’épargnons aucun effort pour venir en aide à la population », a-t-il dit, soulignant que l’armée et les services de secours faisaient de leur mieux. « Environ 60 embarcations ont été mobilisées pour secourir la population », a ajouté le ministre. Des milliers de personnes ont trouvé abri dans des camps de fortune dressés le long des routes ou sur les hauteurs.

Aussi au Bihar
D’importantes inondations ont aussi frappé l’Etat du Bihar (nord-est). Vingt-six personnes également ont péri et plusieurs milliers d’habitants ont été déplacés, avait indiqué vendredi l’agence Press Trust of India.

Au Népal, les glissements de terrain et les inondations ont provoqué la mort de plus de 90 personnes alors que des millions de Népalais vivent toujours dans des habitations précaires après le violent séisme qui avait fait près de 9000 morts en 2015.

Romandie.com

USA: une montgolfière s’écrase avec au moins 16 personnes, probablement aucun survivant

juillet 30, 2016

Washington – Une montgolfière qui transportait au moins 16 personnes s’est écrasée samedi au Texas (sud des Etats-Unis) après avoir pris feu et il n’y aurait aucun survivant, a-t-on appris de sources officielles.

L’Agence fédérale de l’aviation américaine (FAA) a annoncé dans un communiqué que l’accident s’était produit vers 07H40 locales (12H40 GMT) près de la ville d’Austin, sans donner d’indication sur le nombre de victimes parmi les au moins seize personnes à bord du ballon.

Un communiqué de la police locale, relayé sur Twitter, précisait qu’il ne semble pas à ce stade qu’il y ait de survivant.

Les enquêteurs sont en train de déterminer le nombre et l’identité des victimes, a poursuivi le bureau du shérif du comté de Caldwell.

Une grande montgolfière transportant au moins seize personnes s’est écrasée dans un champ ce matin près de Lockhart, Texas, après avoir pris feu en vol, a expliqué de son côté la FAA, précisant avoir envoyé une équipe d’enquêteurs sur place.

La FAA a renvoyé vers les autorités locales en ce qui concerne les occupants de la nacelle.

L’Agence fédérale de sécurité des transports (NTSB) a indiqué sur Twitter avoir également dépêché une équipe au Texas à la suite de cet accident.

Romandie.com avec(©AFP / 30 juillet 2016 18h58)

Un mollah afghan arrêté pour avoir épousé une enfant de 6 ans

juillet 30, 2016

Un mollah afghan a été arrêté pour avoir enlevé et épousé une fillette de six ans, ont rapporté vendredi des responsables de la province du Ghor. Cette région reculée, située dans le centre de l’Afghanistan, est marquée par de nombreux abus contre les femmes.

L’homme, âgé d’une soixantaine d’années, a été placé en détention « il y a deux jours », même s’il affirme que l’enfant lui a été offert par ses parents comme une « offrande religieuse », ont indiqué ces responsables.

Selon le bureau du gouverneur, citant la famille, la fillette a été enlevée dans la province d’Herat, frontalière de l’Iran, il y a déjà plusieurs semaines pendant le ramadan.

La victime a été placée dans un foyer pour femme et ses parents sont en route pour la province. Elle est en état de choc. « La fillette ne parle pas et ne répète qu’une seule chose: ‘J’ai peur de cet homme' » a détaillé une responsable.

L’âge légal du mariage en Afghanistan est de 16 ans pour les filles, 18 pour les garçons.

Morte après deux ans de maltraitance
Cette nouvelle affaire de mariage précoce intervient deux semaines à peine après la mort douloureuse d’une adolescente de 14 ans qui avait été mariée à 12, toujours dans la province du Ghor.

Zahra, décédée de brûlures profondes après deux années de tourments et de maltraitance, avait été donnée à sa belle-famille en échange d’une nouvelle épouse pour son père, selon la pratique traditionnelle du « badal » qui évite des noces coûteuses. Le père de Zahra avait ainsi pu épouser la soeur du mari de sa fille.

Une autre pratique afghane, le « baad », consiste à offrir une fille en règlement d’un différend entre deux familles.

La commission indépendante des droits de l’homme en Afghanistan a enregistré l’an passé 235 mariages précoces, concernant pour moitié des filles de 11 à 15 ans. Mais dans 7% des cas, elles n’avaient que 7 à 10 ans.

Romandie.com avec(ats / 30.07.2016 00h43)

Congo: Conférence de presse de Guy Brice Parfait Kolelas

juillet 30, 2016

 

pako-conf-presse-1pako-conf-presse-2pako-conf-presse-3pako-conf-presse-4pako-conf-presse-5pako-conf-presse-6pako-conf-presse-7pako-conf-presse-8pako-conf-presse-9

Prêtre égorgé: dialogue surréaliste entre religieuses et tueurs

juillet 30, 2016

Un dialogue surréaliste s’est engagé mardi en France dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, après l’assassinat du prêtre, entre les djihadistes et les deux religieuses retenues à l’intérieur de l’édifice. Les tueurs ont brusquement changé de comportement.

Les deux agresseurs ont fait preuve d’agressivité et d’énervement jusqu’à ce que le prêtre de 85 ans, qui vient d’être égorgé, et un fidèle grièvement blessé gisaient à terre. Mais après, « j’ai eu droit à un sourire du second, pas un sourire de triomphe, mais un sourire doux, celui de quelqu’un d’heureux », raconte une des deux soeurs à l’hebdomadaire catholique La Vie.

L’autre nonne, âgée de 83 ans, et l’épouse du fidèle blessé, âgée aussi de plus de 80 ans, demandent à s’asseoir. L’un des deux tueurs accepte. « Je lui ai demandé ma canne, il me l’a donnée », précise la religieuse.

Puis la conversation prend une tournure religieuse. L’un des deux hommes demande à la soeur de 83 ans si elle connaît le Coran. « Oui, je le respecte comme je respecte la Bible. J’ai déjà lu plusieurs sourates et ce qui m’a frappé en particulier, ce sont les sourates sur la paix », répond la religieuse.

La paix
« La paix, c’est cela que l’on veut (…) Tant qu’il y aura des bombes sur la Syrie, nous continuerons les attentats. Et il y en aura tous les jours. Quand vous vous arrêterez, nous arrêterons « , répond son interlocuteur.

« As-tu peur de mourir? », interroge ensuite ce dernier. A la réponse négative de la religieuse, il poursuit: « Pourquoi? ». « Je crois en Dieu et je sais que je serai heureuse », réplique la nonne, qui confie avoir prié intérieurement la vierge Marie et pensé à Christian de Chergé, le prieur du monastère de Tibhirine (Algérie) assassiné avec six autres moines en 1996.

Avec l’autre soeur, la conversation porte sur Jésus. « Jésus ne peut pas être homme et Dieu. C’est vous qui avez tort », assène l’autre assaillant. « Peut-être, mais tant pis », répond la première. « Pensant que j’allais mourir, j’ai offert ma vie à Dieu », ajoute-t-elle.

« Visiblement, ils attendaient la police », considère la soeur. Peu après, les deux hommes tentent une sortie en prenant les trois femmes comme bouclier humain. « Mais ils ne se sont pas mis totalement derrière nous, à croire qu’ils allaient au devant de la mort ».

Présente à la messe lors de l’irruption des terroristes, une troisième religieuse était parvenue à sortir de l’église et à donner l’alerte.

Romandie.com avec(ats / 30.07.2016 03h04)

Brésil : Lula inculpé pour tentative d’entrave à la justice

juillet 29, 2016

BRASILIA (awp/afp) – L’ancien président de gauche du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010), a été inculpé vendredi pour tentative d’entrave à la justice dans le cadre de l’enquête sur le scandale de corruption Petrobras, a indiqué à l’AFP le parquet de Brasilia.

« C’est en raison d’une tentative d’entrave à la justice », dans le cadre de l’enquête sur l’opération « Lavage express » autour de Petrobras, a déclaré à l’AFP une responsable du parquet.

C’est la première fois que l’icône de la gauche brésilienne devra répondre devant un tribunal dans le cadre du réseau de corruption monté au sein du géant pétrolier public Petrobras.

Une affaire qui a coûté plus de deux milliards de dollars à la compagnie phare du pays et a bénéficié à des dizaines d’hommes politiques de divers partis, à des entrepreneurs du BPT et à des directeurs de Petrobras.

Six autres personnes impliquées dans ce scandale géant, dont le banquier André Esteves (ex-président du BTG Pactual), l’éleveur de bétail et ami de Lula, José Carlos Bumlai, et l’ancien sénateur du PT, Delcidio do Amaral, ont aussi été inculpées vendredi par la justice.

« Lula a déjà tout expliqué au procureur général de la République, dans une déclaration : qu’il n’a jamais interféré ou tenter d’interférer dans des déclarations liées à (l’opération) Lavage express », ont affirmé les avocats de Lula du cabinet Teixeira, Martins & Abogados, dans un communiqué.

Lula a présenté jeudi une demande auprès de Comité des droits de l’homme de l’ONU à Genève pour dénoncer des « abus de pouvoir » à son encontre, ont annoncé ses avocats à Londres.

Dans une conférence de presse dans la capitale britannique, les avocats qui ont présenté la demande au siège de l’organisme à Genève, ont dit que le juge Sergio Moro, qui dirige l’enquête Lavage Express, serait coupable « d’abus de pouvoir » en violant le Pacte international sur les droits civils et politiques.

Romandie.com avec(AWP / 29.07.2016 22h56)

RDC: Réactions de Justine Kasa Vubu sur l’affaire Koffi Olomidé

juillet 29, 2016

 

Justine Kasa Vubu: Koffi Olomidé a fait montre d’un déficit d’éducation et de mépris du Droit des femmes.

 

RDC: La danseuse agressée par Koffi Olomide sort de son silence

juillet 29, 2016

 


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 399 autres abonnés