Les Etats-Unis accusent le Rwanda de chercher à « déstabiliser » le Burundi

février 11, 2016

les-restes-d-une-barricade-contre-le-troisiem

Les restes d’une barricade contre le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza à Bujumbura le 21 juillet 2015. Crédits : AFP
Les Etats-Unis ont accusé mercredi le gouvernement du Rwanda de chercher à « déstabiliser » le Burundi voisin, notamment en recrutant des réfugiés burundais pour les enrôler dans une opposition armée contre le régime du président burundais.

« Nous avons vu un certain nombre de rapports de nos collègues sur le terrain qui laissent penser que le gouvernement rwandais est impliqué dans des activités déstabilisatrices au Burundi », a déclaré la secrétaire d’Etat adjointe pour l’Afrique Linda Thomas-Greenfield, devant la commission des affaires étrangères du sénat américain.

« Comportement déstabilisateur du Rwanda »

Devant cette même commission du Congrès, Thomas Perriello, émissaire spécial du gouvernement américain pour l’Afrique des Grands Lacs, a fait état d’« informations crédibles sur le recrutement de réfugiés burundais dans des camps au Rwanda afin de participer à des attaques armées conduites par l’opposition burundaise armée contre le gouvernement burundais ».

Ce diplomate s’est dit « préoccupé » par le « comportement déstabilisateur du Rwanda dans la crise au Burundi ». C’est la première fois que le gouvernement américain met en cause directement et publiquement les autorités de Kigali dans la crise qui secoue le Burundi voisin.

Washington est historiquement un allié du Rwanda mais les relations se sont beaucoup refroidies ces dernières années en raison du rôle jugé néfaste du régime du président Paul Kagamé dans la stabilité de l’Afrique des Grands Lacs.

Les relations entre le Rwanda et le Burundi sont au plus bas, Bujumbura accusant Kigali de soutenir ses opposants, voire de servir de base arrière à une rébellion naissante.

Il y a une semaine, des experts de l’ONU avaient déjà accusé dans un rapport le Rwanda de recruter et d’entraîner des réfugiés du Burundi afin de renverser son président Pierre Nkurunziza. Ces experts ont interrogé dix-huit réfugiés burundais, dont six mineurs, qui ont fourni des informations sur leur formation dans un camp au Rwanda en mai et juin 2015.

Le Burundi est plongé dans une profonde crise politique depuis la candidature fin avril 2015 du président Nkurunziza – réélu en juillet – à un troisième mandat. Plus de 400 personnes ont été tuées depuis le début de la crise, qui a poussé 230 000 personnes à l’exil.

Les Etats-Unis avaient vivement condamné la candidature à un troisième mandat du président burundais, jugeant, comme pour nombre de pays africains, que le chef d’Etat devait respecter la Constitution limitant à deux le nombre de mandats présidentiels. Washington a posé les mêmes exigences pour Paul Kagamé au Rwanda et Joseph Kabila en République démocratique du Congo.

Lemonde.fr avec AFP

France: l’ex-Premier ministre Ayrault chef de la diplomatie, exécutif élargi aux écologistes

février 11, 2016

Paris – L’ex-Premier ministre Jean-Marc Ayrault a été nommé jeudi nouveau chef de la diplomatie française lors d’un remaniement du gouvernement qui voit revenir au pouvoir les écologistes, a annoncé la présidence française.

Jean-Marc Ayrault succède à Laurent Fabius, choisi mercredi pour devenir président du Conseil constitutionnel.

Les écologistes, qui avaient quitté le gouvernement en avril 2014, font leur retour avec trois portefeuilles de ministres ou secrétaires d’Etat.

La numéro un du parti Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Emmanuelle Cosse a été nommée ministre du Logement. Barbara Pompili et Jean-Vincent Placé, deux parlementaires dissidents d’EELV, formation très divisée, sont nommés secrétaires d’Etat.

Attendu depuis plusieurs jours, ce remaniement vise à élargir la majorité du président socialiste François Hollande à un peu plus d’un an de la présidentielle de 2017, sans remettre en cause la ligne politique réformiste voulue par le chef de l’Etat.

La nouvelle équipe respecte une stricte parité hommes-femmes et reste dirigée par le Premier ministre Manuel Valls.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, conserve également à son poste, tout comme Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, numéro trois du gouvernement et ex-compagne de M. Hollande.

Mme Royal, qui faisait partie des postulants au ministère des Affaires étrangères, voit cependant son titre élargi aux Relations internationales sur le climat.

Outre Laurent Fabius, trois autres ministres sortent du gouvernement, notamment la ministre de la Culture Fleur Pellerin, remplacée par Audrey Azoulay, la conseillère du président Hollande pour ce domaine.

Romandie.com avec(©AFP / 11 février 2016 17h06)

Ashley Graham, un top grande taille dans Sport Illus­tra­ted

février 11, 2016

ashley-graham-sports-illustrated

 

La belle se fait une place dans le maga­zine culte

Pour l’édi­tion annuelle du numéro Swim­suit Issue du maga­zine Sport illus­tra­ted, Ashley Graham pose en maillot avec un top noir et un autre de 56 ans. On avance, enfin.

Tandis que le livre dans lequel Victoire Maçon Dauxerre (Jamais assez maigre, jour­nal d’un top model) raconte l’ex­trême minceur impo­sée par le milieu de la mode s’ar­rache en librai­rie, Ashley Graham, mannequin grande taille conti­nue fière­ment son bonhomme de chemin. Il y a un an encore, elle n’était qu’une incon­nue, trop vieille (elle a 28 ans!) et trop dodue pour prétendre déam­bu­ler sur les catwalks malgré son si joli minois.

Un an plus tard, elle renou­velle le shoo­ting grâce auquel tout a changé: elle sera une fois encore dans les pages pubs de l’édi­tion spéciale maillots de bain du maga­zine Sport Illus­tra­ted.

 

Preuve que si les diktats de la minceur conti­nuent de sévir, les moeurs évoluent, Ashley Graham sera accom­pa­gnée de deux autres mannequins hors norme. Comme elle, Philo­mena Kwao et Nicola Grif­fin ne rentrent pas du 36, ni même dans du 38 ou du 40. Non, Leur taille se situe plutôt autour du 46–48. Philo­mena est noire, Nicola a fêté ses 55 ans en septembre dernier. Autre­ment dit, aucune d’elle ne corres­pond aux critères de beauté habi­tuels, et pour­tant, elles sont toutes les trois terri­ble­ment sexy et sles nouvelles naïades de la marque Swim­suit For All qu’elles défendent dans la campagne #SwimSexy.

 

Pour Ashley, les choses vont même un peu plus loin puisque c’est la deuxième année qu’elle pose pour les pages pub, et qu’elle intègre offi­ciel­le­ment l’équipe des modèles Sports Illus­tra­ted,  en lice pour deve­nir “Rookie”(débu­tante) de l’an­née. Sur Insta­gram, elle n’a pas boudé son plai­sir: “C’est offi­ciel! Je suis modèle Sport illus­tra­ted! C’est un rêve qui se réalise. merci à tous ceux qui ont promu les formes. Nos voix ont été enten­dues et ensemble nous pouvons m’ai­der à rempor­ter le titre de Rookie de l’an­née.”

Gala.fr par Marianne Lesdos

François Hollande n’a pas effacé la dette fiscale de Yannick Noah

février 11, 2016

La star assure avoir réglé son contentieux et joue la transparence pour prouver son « honnêteté fiscale » et mettre fin à toute polémique.

yannick

« Yannick Noah a été et est, à ce jour, fiscalement domicilié en France, et sa dette fiscale est totalement apurée », selon son avocat. © ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

Jean Baptiste Natama nommé vice-président de la région Afrique de l’Alliance mondiale des PME

février 11, 2016

Le Burkinabé Jean Baptiste-Natama a été nommé vice-président en charge de la région Afrique de l’Alliance mondiale des Petites et moyennes entreprises (GASME) dont le siège est à New Jersey aux Etats-Unis, a appris APA jeudi auprès de l’intéressé.

Candidat à la dernière présidentielle de son pays, ce diplomate et ancien Directeur de cabinet de la présidente de la Commission de l’Union Africaine le premier africain à occuper ce poste au sein de l’Organisation.

Jouissant d’un statut consultatif auprès de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), l’Alliance mondiale des PME (GASME) a pour missions de promouvoir le développement sain et durable des PME du monde entier à travers une collaboration mutuellement bénéfique dans le cadre d’échanges bilatéraux et multilatéraux.

Apanews.net

France: six adolescents tués dans un accident entre un minibus scolaire et un poids lourd

février 11, 2016

Paris – Six adolescents ont été tués dans un accident entre un minibus scolaire et un poids lourd qui a aussi fait trois blessés légers, dont le conducteur du minibus, jeudi matin à Rochefort (ouest de la France), a appris l’AFP de sources policières.

Huit autres adolescents sont sortis indemnes de cette collision, frontale, qui a eu lieu vers 07H15 (06H15 GMT) sur une route départementale,

Le minibus transportait dix-sept à dix-huit personnes et le poids-lourd transportait des gravats, selon les premiers éléments de l’enquête.

Mercredi matin, un accident de car scolaire dans l’est de la France a causé la mort de deux adolescents et fait sept blessés légers.

Romandie.com avec(©AFP / 11 février 2016 09h06)

Procès Habré: le procureur réclame la prison à perpétuité

février 10, 2016

Dakar – Le procureur du tribunal spécial africain qui juge l’ex-président tchadien Hissène Habré à Dakar a réclamé mercredi sa condamnation à l’emprisonnement à perpétuité pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Au regard des éléments de preuve, il y a lieu de retenir la culpabilité de Hissène Habré pour les crimes de torture, crimes contre l’humanité et crimes de guerre, a déclaré le procureur spécial Mbacké Fall au terme d’un réquisitoire de près de sept heures. Il a réclamé l’emprisonnement à perpétuité, assorti de la confiscation de tous les biens saisis pendant la procédure.

Hissène Habré mérite une condamnation à la hauteur des crimes dont il est déclaré coupable, a affirmé M. Fall, considérant comme une circonstance aggravante le silence de l’accusé pendant tout le procès, y voyant une lâcheté envers les victimes plutôt qu’une stratégie de défense.

Quelle que soit la peine qui sera prononcée à son encontre, M. Habré aura meilleure fortune que ses victimes, a-t-il ajouté.

Hissène Habré comparaît devant les Chambres africaines extraordinaires (CAE), juridiction créée en vertu d’un accord entre le Sénégal et l’Union africaine (UA), qu’il récuse et devant laquelle il refuse de s’exprimer et de se défendre, une tâche confiée par les CAE à trois avocats commis d’office.

En détention depuis le 30 juin 2013 au Sénégal, où il avait trouvé refuge en décembre 1990 après avoir été renversé par l’actuel président tchadien Idriss Deby Itno, il est poursuivi pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et crimes de torture.

Il encourt jusqu’aux travaux forcés à perpétuité. En cas de condamnation, dont il peut faire appel, l’accusé pourra purger sa peine au Sénégal ou dans un autre pays de l’UA.

Romandie.com avec(©AFP / 10 février 2016 19h14)

Nigeria: Deux femmes kamikazes tuent au moins 35 réfugiés

février 10, 2016

Au moins 35 personnes ont été tuées mardi dans un double attentat-suicide perpétré par deux femmes dans un camp de personnes déplacées dans le nord-est du Nigeria, a déclaré à l’AFP le chef des services d’urgences dans l’Etat de Borno.

« Nous avons dénombré 35 cadavres et 78 personnes blessées après l’attaque mardi matin sur le camp de personnes déplacées de Dikwa, à environ 90 kilomètres à l’ouest de la capitale de Borno, Maiduguri », a déclaré mercredi Satomi Ahmed. Cet endroit regroupe des civils qui ont fui les attaques du groupe islamiste nigérian Boko Haram.

Freinée par la présence de sa famille
« D’après ce que nous savons, trois femmes kamikazes déguisées en réfugiées sont arrivées dans le camp », a raconté M. Ahmed.

« Deux ont déclenché leurs explosifs. La troisième a refusé (de le faire) quand elle a réalisé que ses parents ainsi que ses frères et sœurs étaient dans le camp et elle s’est rendue aux autorités », a poursuivi le responsable. Selon lui, cette femme a mis en garde les militaires (du camp) contre de nouvelles attaques à venir dans la région.

Les blessés ont été emmenés dans deux hôpitaux à Maiduguri pour y être soignés.

Romandie.com

Beyoncé au cœur d’un nouveau scandale de plagiat avec son clip Formation

février 10, 2016
beyonce

Beyoncé

 

A croire que les stars ne savent plus être créatives. En effet, il devient de plus en plus fréquent de voir ces dernières soient accusées de plagiat. Et la dernière accusation en date, est attribuée à Beyoncé ! Alors que la chanteuse avait déjà été accusée des mêmes faits pour Drunk in Love ainsi que pour son titre Xo, il semblerait que Beyoncé n’ait toujours pas compris la leçon.

En effet, ce samedi 6 février la diva américaine a dévoilé le clip de Formation, son dernier tube. Très engagé politiquement, Beyoncé met en image la catastrophe de l’ouragan Katrina et dénonce les problèmes des noirs américains lors de ce tragique épisode. Si les images ont pour but de faire réagir la population, ces dernières ne proviennent cependant pas de l’imagination de la chanteuse. En effet, Beyoncé et Melina Matsoukas la réalisatrice du clip, sont accusées d’avoir repris les images de That B.E.AT, un documentaire réalisé en 2012.

Beyoncé reine du plagiat ?

Alors que les deux réalisateurs de ce documentaire ont dénoncé ce plagiat, la polémique a enflé outre-Atlantique et ce juste avant le Super Bowl 2016. Afin de ne pas faire une mauvaise publicité à Beyoncé qui assurait le show durant la mi-temps de l’événement, le staff de la chanteuse a rapidement mis un terme à ce scandale en publiant un communiqué à The Fader. « Le film documentaire a été utilisé avec l’accord du propriétaire de la vidéo. Ils ont reçu une compensation adéquate. La vidéo nous a été fournie par la société de production du réalisateur. Ce dernier est listé dans les crédits pour la direction de la photographie additionnelle. Nous sommes reconnaissants d’avoir obtenu la permission d’utiliser les images. » Les réalisateurs de That B.E.A.T ont par la suite adressé un tweet de remerciement à Beyoncé ainsi qu’à la réalisatrice du clip, pour l’ajout du crédit des images à la fin du clip Formation.

Nos confrères de Metronews ont d’ailleurs pris des captures d’images du clip de Beyoncé et du fameux documentaire That B.E.A.T, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le plagiait y est flagrant !

Non-stop-people.com

Congo: Des pierres, des gaz et des tirs, bienvenue à Brazzaville, M. Mokoko

février 10, 2016

le-general-jean-marie-michel-mokoko-

 Le général Jean-Marie Michel Mokoko, à Bangui, le mai 2014. Crédits : ISSOUF SANOGO/AFP
Candidat à l’élection présidentielle du 20 mars, Jean-Marie Michel Mokoko s’est tourné mercredi 10 février vers le chef d’état-major pour lui faire part de son sentiment à l’égard d’un « acte insensé, honteux et nauséeux » survenu la veille. Comme il l’avait annoncé à Bangui, le général Jean-Marie Michel Mokoko, ancien chef d’état-major, est rentré à Brazzaville le 9 février. Et la réception qui lui fut réservée est révélatrice du climat politique dans le pays, dit-il.

A son arrivée à l’aéroport international Maya-Maya, aux environs de 19 h 35, l’ancien conseiller du président Denis Sassou-Nguesso a eu un comité d’accueil pour le moins étonnant. D’abord empêché de quitter le salon d’honneur par des policiers en uniforme et en civil, Jean-Marie Michel Mokoko a ensuite été reçu par un groupe d’une quarantaine de personnes, descendues de deux bus de vingt-quatre places, visiblement bien équipés.

« Un message clair »

C’est sous des jets de pierres et des gaz lacrymogènes rendant l’air irrespirable que le général Jean-Marie Michel Mokoko et son escorte ont foulé le sol de Brazzaville. Sa voiture a été lapidée, le pare-brise a volé en éclats et son garde du corps a été légèrement blessé au visage. Puis, des éléments du comité d’accueil ont ensuite tiré quelques rafales en l’air, comme pour marquer le coup et envoyer un signal à cet ambitieux candidat à la présidentielle qui défie le chef d’Etat, au pouvoir depuis plus de trente ans et qui se représente en mars. « Le message est clair et menaçant, cela vient du plus haut niveau du pouvoir congolais », veut croire un proche de M. Mokoko.

Dans l’entourage de M. Mokoko, au sein de l’opposition et des observateurs, beaucoup voient dans ce comité d’accueil la main du directeur général de la police, Jean-François Ndenguet. Chef d’orchestre de la répression et des basses besognes, le général Ndenguet est la bête noire des Congolais qui redoutent sa violence et ses jeunes miliciens en civil, lourdement armés, qui quadrillent Brazzaville. Il a récemment dirigé les opérations musclées pour asphyxier tout embryon d’insurrection et réprimer les manifestations contre le changement de Constitution voté par référendum en octobre, un scrutin largement contesté par la communauté internationale. Contacté, le général Ndenguet n’a pas souhaité réagir. Pour le moment, le pouvoir n’a fait aucun commentaire.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 369 autres abonnés