Dans la peau de la démocratie

Matin aveugle de la démocratie
Marche à tâtons aux pas de taupe
Quête de liberté à dents de scie
L’égalité un sommet de la hampe

Aube solitaire chantant la fraternité
Cause d’une vie d’errance éclatée
Chemin truffé sans paroles d’honneur
Ils sont assis comme bons menteurs

Pleines leurs lèvres du régal de miel
Ils ont les yeux toujours rivés au ciel
Leurs pieds ne touchent pas le sol
Avec des allures de vieilles casseroles

Usées comme des vieilles raquettes
Ils sont toujours à la première quête
Pour détourner la richesse du peuple
Alors qu’ils sont bons pour la poubelle.

Bernard NKOUNKOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :