USA : Avocate en flagrant délit sexuel en prison

Une avocate lubrique a été relevée de sa cause pour avoir fait l’amour, en prison, avec l’accusé qu’elle représentait. Ce dernier est accusé de meurtre. Quel dérapage ?

Les gardiens ont surpris Me Theresa Olson, 43 ans, en train de faire l’amour avec son client Sebastian Burns, 26 ans qui est accusé du meurtre d’un couple et de leur fille.

Le cabinet d’avocat pour qui elle travaille, à Seatle, en Oregon, aux États-Unis, a suspendu l’avocate en attendant que l’histoire soit éclaircie. Paraît qu’elle est une très bonne avocate. Malheureusement, elle est tombée dans du bon vin comme une mouche dans du vinaigre.

Voulait-elle satisfaire son désir ou sa pulsion sexuelle plus encore son vice caché ? Où est-elle tombée sous le charme irrésistible de son client dans la discrétion du box carcéral ? L’être humain a parfois des faiblesses quel que soit l’exercice de la fonction.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :