Ma vie au désert

Ma vie est un désert infini
Qui ne conduit nulle part
Car je suis un homme fini
Souffrant l’errance du lézard

Mon espoir a atteint ses limites
Dans cette captivité rampante
Où mon sort de vague à l’âme
Est un désespoir à vil terme

Le monde torchon de raison
Est un pied coupé de talon
Qui ne tient plus bien debout
Pour avoir perdu ses tabous

Quand approche cette minute
De ma vie de simple termite
Je suis prêt à joindre la terre
Dans la tristesse de ma mère

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :