Je te suivrais partout

Je te suivrais partout
Parfois même debout
Souvent aussi assis
Si tu veux même au lit

Refrain:
Ô, moi fille du Québec
J’ai placé mon bec
Dans la corolle de ta fleur
Pour jouir de ton bonheur

Pendant le match de foot
Et sur toutes les routes
De ma province natale
Je te suivrais comme un crotale

Quand tu jouais tes parties
Moi dans la tribune assise
Regardant tes pieds en scie
Jouant le ballon en lice

Quand tu marquais le but
Ma joie dans la tribune
Me dressait comme une canne
Qui dansait dans la rue

A la fin de ton match
Je posais un baiser chaud
Comme une peinture à la chaux
Pour couronner ton match

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :