Les chaussures noires de la révolution

Les chaussures noires de la révolution
Ont usé leur talon dans la contestation
Montrées du bout des doigts en l’air
Dans la peau amplifiée de l’atmosphère

La colère noire cire de la foule excitée
Tension brûlante à bras et main levée
Grondait comme le tonnerre intempestif
Qui cherchait à atteindre le pic du récif

La marche de la révolution au zénith
Dressée de vitalité comme une crête
Qui ne pouvait tomber ainsi de la tête
Trouva l’ombre de la colère à la limite

Les manifestants avaient érigé les tentes
Chacune dans la disposition de la route
Attisant le feu et buvant à chaud le thé
A la place Tahrir point focal de la liberté.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :