La branche cassée de l’arbre

La branche cassée de l’arbre
était retenue par le crin de l’écorce
qui pleurait de sa voix affolée de sève

Quand intervint le pansement végétal
dans la puissance des rayons du soleil
injectés comme une dose de soudure

La branche pouvait recevoir l’oiseau-ami
pour lui chanter sa bien douce mélodie
afin de la bercer au passage du vent.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :