Les cornes de la révolution politique

La révolution sociopolitique avait de longues cornes
Quand la dictature noire avait dépassé les bornes
Le sang des martyrs versé au rythme de la marche
Ressemblait à une grande vague et historique tâche

Après avoir longtemps brûlé le stop de la vertu
Il était tombé dans les vices des hommes têtus
Bravant la colère et le malheur du peuple affamé
Vaillant résistant debout comme un homme enflammé

Avançant avec le feu pimenté et salé du courage
Pour faire tomber les derniers garde-fous sauvages
Vieillissant dans la rouille brune de la politique
Il était une machine grippée à l’allure drastique.

Le peuple avait bien eu raison de son pouvoir
Pour bien l’enfermer dans le tiroir de l’histoire
Afin qu’il vive une nouvelle ère démocratique
A l’aube de grands changements dynamiques

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :