Critiques contre le FPI: Mamadou Koulibaly interpellé par le Secrétariat général

Un secrétariat général extraordinaire du Front populaire ivoirien (FPI), le premier du genre depuis la fin de la crise postélectorale, présidé par le président par intérim de l’ancien parti au pouvoir, s’est tenu hier jeudi 9 juin au siège du Congrès national de la résistance pour la démocratie (CNRD) à Cocody.

Pendant près de deux heures, Mamadou Koulibaly et ses camarades ont discuté de l’avenir de leur parti. Mais le fait marquant, selon des sources proches du secrétariat général du FPI, c’est que le président par intérim du parti de Laurent Gbagbo a été interpellé sur ses récentes déclarations et critiques à l’encontre de son parti. Le secrétariat général lui aurait demandé de s’expliquer sur ses sorties qui pourraient « fragiliser voire casser le parti ».

Mamadou Koulibaly, poursuit une source bien introduite, aurait reçu toutefois les félicitations du FPI pour le travail abattu depuis avril et pour ses efforts pour réorganiser le parti, après l’arrestation du président Pascal Affi N’guessan et plusieurs responsables du parti.

Ainsi, le secrétariat général lui aurait demandé de peser de tout son poids auprès des nouveaux dirigeants pour que les personnalités du FPI, emprisonnés ou assignées à résidence, soient libérées. En réponse à toutes ces interpellations, le président de l’Assemblée nationale aurait, à en croire notre source, pris acte des récriminations et confessé que tous ses efforts étaient faits pour le bien du parti et non pour sa perte. Il a fait comprendre que son intention n’est pas de casser le FPI mais bien de le repositionner.

Le numéro 2 ivoirien a également informé ses camarades sur la situation actuelle du pays et expliqué les difficultés auxquelles le parti aux couleurs bleu et rose est confronté depuis cette crise meurtrière. Il a insisté sur le fait que le FPI doit organiser la défense des militants détenus, à la Pergola et ailleurs « de façon illégale ». Pour eux, reprend notre source, Laurent Gbagbo et son épouse ont déjà des avocats pour les défendre alors que ce n’est pas toujours le cas pour les autres prisonniers.

Un autre point, non moins important à l’ordre du jour pendant la réunion, sont les retrouvailles des membres du secrétariat général après les moments difficiles. Donc, le FPI a décidé de se réorganiser, d’adopter de nouvelles stratégies et préparer avec tout le sérieux les élections législatives à venir. Sur la question, a-t-on appris, Mamadou Koulibaly a demandé aux cadres du FPI de tout mettre en œuvre pour que l’ancien parti au pouvoir soit représenté dans toutes les circonscriptions administratives.

Pour un FPI plus fort, il a appelé les militants et principalement les cadres encore dans la clandestinité à sortir de leurs cachettes parce qu’à l’entendre, la situation serait trop bonne pour les nouveaux dirigeants. Ainsi, en osant, les militants vaincront leur peur et les activités politiques du FPI reprendront. Notons qu’à sa sortie de réunion, le président par intérim du FPI a indiqué qu’il s’agissait d’une réunion technique.

Avec cette interpellation, il est très probable que le président Mamadou Koulibaly se taise pendant un bon moment.

L’Inter Hervé KPODION

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :