Exactions de la Fesci: des étudiants portent plainte contre Laurent Gbagbo et la Fesci

A l’image de tous les Ivoiriens, les étudiants ont subi des préjudices énormes à la suite de la crise postélectorale.

Dimanche dernier, au cours d’une conférence de presse animée à Abobo, Soumahoro Adama, président du Comité national des étudiants victimes de la crise postélectorale (CONEVI) est monté au créneau pour interpeller les nouvelles autorités sur la situation particulière des étudiants. «Certains des nôtres ont été atrocement tués par d’autres étudiants, d’autres ont perdu tous leurs bien» a indiqué d’entrée le conférencier.

Selon lui, les cités universitaires et les campus d’Abobo –Adjamé et de Cocody ont été transformés en camp pour les miliciens et des caches d’armes.

Pour que justice soit rendue, le CONEVI par la voie de son président attend, dès la semaine prochaine, porter plainte contre Laurent Gbagbo et la FESCI. «Pour nous la FESCI, durant plusieurs années s’est comportée comme une milice armée qui a sévit sur les campus et les cités universitaires.

L’heure est venue pour quelle soit jugée» a tranché le conférencier. Le CONEVI, est un assemble de structures universitaires, selon son président.

Le Patriote

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :