Le ventre du solitaire

Heureux le solitaire qui caresse
son ventre et découvre la solitude
de son nombril comme une île rattachée
à l’océan de son ventre rapiécé.

Ile plate sur l’étendue de son abdomen
île arrondie en bordures de ses côtes
la main du solitaire aime au plaisir
la surface du ventre à loisir.

Le solitaire dialogue avec son ventre
quand son regard parcourt en cadastre
à l’aube et au crépuscule de sa paume
les dimensions de son apogée.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :