Remboursement des victimes de placement d’argent: Voici la date du démarrage de l’opération

Les deux millions de souscripteurs dans les maisons de placement d’argent en Côte d’Ivoire pourront, à compter du mois de septembre, recevoir leurs capitaux ou les intérêts produits. C’est avec une grande assurance que le Président de l’Association des Souscripteurs en Business en Côte d’Ivoire (ASEB-CI), Sidibé Bakary, a livré l’information à la grande joie des victimes, samedi 25 juin dernier, au Baron de Yopougon.

En effet, depuis 2006, ces souscripteurs sont sans nouvelles des responsables des maisons de placement qui, à l’époque, ont pullulé dans la capitale économique ivoirienne et à l’intérieur du pays. Toutes les tentatives pour entrer en possession de leurs dus sont restées vaines avec le régime des frontistes. « Le Président Alassane Ouattara, candidat au second tour de l’élection présidentielle, nous avait promis rembourser notre argent une fois au pouvoir.

Aujourd’hui, Dieu a fait de lui le Chef de l’Etat de la Côte d’Ivoire. En homme de parole, il veut tenir son engagement. Il nous suffit d’être seulement organisés et nous pourrons avoir nos fonds », a tenu à signifier le Président Sidibé Bakary à ses pairs.

Cependant, pour éviter les échecs comme dans les temps passés et être à l’abri d’éventuels escrocs, le Président Sidibé et son bureau soutiennent avoir pris le soin de confier le dossier à un cabinet juridique qui suit méticuleusement sous leur supervision l’affaire.

Ainsi, les victimes sont invitées à faire trois copies de leurs reçus et les déposer auprès du cabinet. Notons que des personnes ont perdu beaucoup de millions dans cette affaire. D’autres ont même perdu leurs emplois et leurs foyers.

A Yopougon et Cocody qui détenaient la palme d’implantation avec trois structures chacune, les victimes se comptent par centaines de mille. On parle même de 26500 éléments des ex-Forces de Défense et de Sécurité. Et ce sont des sommes variant entre 15.000 et un million de CFA, selon des tranches qui avaient été investies par différentes personnes. 65 jours après, chaque souscripteur devait toucher le montant de 27.200.000 F CFA. Somme faramineuse qu’ils n’ont jamais vue. Pire, chaque fois qu’ils revendiquaient, ils étaient gazés par la police. « Avec l’arrivée du Président Alassane, notre rêve sera bientôt une réalité », a prophétisé le premier responsable de l’ASEB-CI qui a invité toutes les victimes de cette grande arnaque le 16 juillet prochain pour une autre rencontre d’information.

Le Mandat JULES CESAR

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :