Le sperme qui fait rire

Selon une dépêche de l’agence Reuter, les hormones dans le sperme pourraient contribuer à lutter contre la dépression chez les femmes.

En effet, les femmes dont les partenaires n’utilisent pas de condom auraient tendance à être moins dépressive.

Des chercheurs de l’Université de New York croient que les hormones sont absorbés via les tissus du vagin. Par contre, ils ne militent pas pour autant en faveur du sexe non protégé.

«De toute évidence, dit le chercheur Gordon Gallup au magazine New Scientist, les inconvénients et dangers d’une maladie transmissible sexuellement ou d’une grosesse non désirée sont beaucoup plus grands que les avantages d’hormones joyeux.

New Scientist écrit que les résultats de cette recherche ne sont pas tout à fait nouveaux car on connaissait depuis longtemps les vertus des hormones du sperme.

On a même décelé des traces d’hormones mâles dans le sang de certaines femmes quelques heures après avoir été exposées au sperme.

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :