Amy Winehouse incinérée

La chanteuse Amy Winehouse, belle météore musicale de la galaxie britannique, décédée, à l’âge de 27 ans, à son domicile londonien de Camden, a été incinérée.

Volonté exprimée. Vœu exaucé. Le repos de l’âme a trouvé sa forme de mutation. Réduire le corps en poussière (en cendres) comme sa grand-mère Cynthia, décédée en 2006 d’un cancer de poumon dont elle aimait porter le tatouage du nom au bras. Une belle manière de s’inscrire dans sa veine pour mieux couler dans son moule d’affection afin de communier et de s’identifier parfaitement à elle.

Le père, Mitch Winehouse, en homme courageux, a rendu un ultime hommage à sa chère fille en ces mots: « Bonne nuit, mon ange. Dors bien. Papa et maman t’aiment infiniment. » Un adieu colorié d’un zeste d’humour par des paroles d’enfance régulièrement échangées pendant son éducation.

Quant à la mère, Janis, femme éplorée, elle était inconsolable.

Devant les exigences d’obsèques privées pour un faire part à la crémation au crématorium de Londres et la suite à l’office de la tradition juive; la solennité a conservé son caractère intime.

Mais les fans, à leur manière, ont rendu un singulier hommage au domicile de leur idole en y déposant devant un parterre d’aucuns des gerbes de fleurs, d’autres des poèmes, des cannettes, des bouteilles de boisson, des bougies, des photos de son effigie et bien plus des cigarettes voire des objets symboliques exprimant leur attachement à la diva disparue à la fleur de l’âge.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :