Etats-Unis : le spectre d’une crise mondiale

Si aucun accord ne se dessine d’ici au 2 août, les États-Unis verraient leur note (AAA) dégradée par les agences de notation, ce qui aurait des conséquences en chaîne dans le monde entier.

• Pourquoi le relèvement du plafond de la dette américaine est-il si urgent?

La course contre la montre engagée par Barack Obama a une date butoir, dans une semaine exactement. Fixée par le Congrès à 14.294 milliards de dollars, la limite supérieure de la dette américaine a été atteinte mi-mai et, selon ses propres calculs, le Trésor ne pourra plus assurer ses obligations vis-à-vis de ses créanciers le 2 août. Il ne pourra plus payer ni ses factures ni les fonctionnaires. Et le surlendemain, le 4 août, il doit remplacer pour 87 milliards d’obligations arrivant à maturité.

• Que se passerait-il, faute d’accord?

Les États-Unis bénéficient actuellement de la meilleure note (triple A) auprès des trois principales agences de notation financière, ce qui leur permet d’emprunter sur les marchés à des taux d’intérêt particulièrement avantageux. Ils se retrouveraient automatiquement dégradés. Standard & Poor’s et Moody’s les ont prévenus dès juillet: tout risque de défaut de paiement entraînera une sanction. Les intérêts exigés par les investisseurs pour prêter aux États-Unis s’envoleraient instantanément. Les démocrates ne se privent pas de l’argument.

La Chine, premier détenteur de bons du Trésor américain avec 1160 milliards de dollars au mois de mai, a aussi lancé un vibrant appel pour que Washington protège ses intérêts. «Nous espérons que le gouvernement américain va prendre des mesures concrètes pour renforcer la confiance des marchés financiers internationaux», souligne l’administration chinoise des changes.

Une dégradation de la dette des États-Unis au moment où l’Europe est en ébullition, soumise à la pression constante de ces agences de notation, aurait inévitablement des conséquences en chaîne sur les établissements financiers américains et internationaux, qui doivent pouvoir donner en garantie des avoirs notés AAA pour obtenir eux-mêmes des prêts. La crédibilité du pays à l’étranger serait entachée, de même que la présidence de Barack Obama. Le tout mettrait en péril l’activité économique américaine – et, par répercussion, mondiale. Déjà, le séisme au Japon pénalise l’industrie, le chômage reste élevé et le Conference Board prévoit une «croissance lente». Un défaut de paiement ne pourrait qu’aggraver dramatiquement les choses.

• Qu’est-ce qui bloque les négociations?

Depuis plus d’un mois les alliés démocrates de Barack Obama, majoritaires au Sénat, et leurs adversaires républicains, qui contrôlent la Chambre des représentants, s’empoignent. Les républicains sont hostiles à tout alourdissement de la fiscalité, tandis que les démocrates souhaitent mettre fin aux cadeaux fiscaux consentis aux plus riches. Les démocrates ne veulent pas d’un relèvement du plafond de la dette sur une courte période, contrairement aux républicains qui verraient bien l’opération se faire en deux fois; ils préconisent une hausse de 2500 milliards de dollars assortie de coupes équivalentes dans les dépenses sur dix ans. Barack Obama, qui se dit prêt à toucher aux programmes sociaux Medicare et Medicaid mais sans préciser exactement sur quels points, attend que les républicains acceptent une hausse de la fiscalité des Américains les plus aisés. De son côté, le républicain John Boehner, président de la Chambre des représentants, a déposé une proposition comprenant des coupes drastiques dans les dépenses et une réforme du code des impôts permettant, selon lui, 800 milliards de recettes supplémentaires sur dix ans en supprimant en partie l’équivalent de nos niches fiscales, mais sans augmenter les taux d’imposition.

Lefigaro.fr par Arnaud Rodier

Étiquettes : ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :