Burkina: la tombe de Thomas Sankara vandalisée

La tombe de Thomas Sankara, le « père de la révolution » au Burkina Faso, au pouvoir de 1983 jusqu’à sa mort lors du coup d’Etat de 1987, a été vandalisée à Ouagadougou, a constaté vendredi un journaliste de l’AFP.

L’épitaphe de la tombe en ciment, qui disait notamment: « Camarade capitaine Thomas Sankara (1983-1987) », et peinte aux couleurs nationales – rouge, vert et jaune – a été complètement détruite.

Située à Dagnoën, dans la banlieue est de la capitale, la tombe est un lieu de pèlerinage pour ses partisans à chaque anniversaire de sa mort le 15 octobre 1987.

Aucune indication sur cette profanation n’a été donnée par les services municipaux en charge de la gestion des cimetières.

« C’est un scandale », a déclaré à l’AFP le président de la Fondation Thomas Sankara, Jonas Hien, réclamant l’ouverture d’une enquête. « La profanation d’une tombe est inacceptable, voire incompréhensible », a-t-il jugé.

« Même mort, ils l’attaquent », chuchotait devant la tombe l’un de ses admirateurs, Eléazar Béréwoudougou, 36 ans, pestant contre des « lâches ».

Le 4 août 1983, à 33 ans, le capitaine Sankara avait pris le pouvoir en Haute-Volta, qu’il rebaptisera Burkina Faso (« patrie des hommes intègres »), lors d’un coup d’Etat mené avec notamment l’actuel chef de l’Etat Blaise Compaoré, son numéro 2 qui deviendra son tombeur.

Tué lors du putsch de 1987, Sankara continue de fasciner de nombreux Africains, artistes et intellectuels notamment.

Une plainte déposée par sa veuve a été classée par la justice du Burkina.

Jeuneafrique.com avec AFP

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :