Egypte: l’armée pénètre sur la place Tahrir et démonte les dernières tentes

L’armée et la police anti-émeutes égyptiennes ont pénétré lundi sur la place Tahrir au Caire pour démonter les dernières tentes de manifestants pro-démocratie, dont la plupart avaient suspendu dimanche leur sit-in pour la durée du ramadan.

Des images de la télévision ont montré l’armée et les forces de sécurité avançant sur la place et retirant les tentes installées sur le terre-plein central de cette place emblématique de la révolte de janvier-février.

Dimanche, 26 partis et mouvements politiques avaient annoncé une suspension le temps du ramadan du sit-in qui durait depuis trois semaines place Tahrir pour réclamer une accélération des réformes démocratiques et des procédures contre les anciens responsables du régime du président déchu Hosni Moubarak.

« Les sit-in étant un moyen et non une finalité (. . . ), les partis politiques et les mouvements de jeunes ont décidé de suspendre temporairement leur mouvement durant le mois sacré de ramadan », ont-ils écrit dans un communiqué commun, assurant qu’ils reviendraient sur la place après le mois de jeûne.

Plusieurs dizaines de personnes avaient cependant insisté pour rester sur la place.

Après l’intervention de l’armée, le trafic automobile a pu reprendre sur cette place centrale de la capitale, bloquée depuis trois semaines comme elle l’avait été pendant les 18 jours de révolte qui avaient conduit à la chute de M. Moubarak le 11 février.

Jeuneafrique.com

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :