Assainissement d’Abidjan: La Rue princesse rasée avant l’indépendance

Lancée le 08 juillet, l’ « Opération pays propre » a atteint sa vitesse de croisière. Les bulldozers d’Anne Ouloto détruisent tout ce qui est installations anarchiques sur les grandes artères. La Rue princesse ne sera pas épargnée.

La Rue princesse sera rayée de la carte d’Abidjan d’ici le 7 août, date du 51ème anniversaire de l’indépendance du pays. Selon une source bien introduite au ministère de la Salubrité urbaine, la célèbre rue de Yopougon ‘‘Belle Air’’ où la luxure et les maquis font bon ménage, est source de plusieurs plaintes sur ses nuisances sonores. Qui plus est, un dépotoir d’ordures et l’un des pires endroits de prostitution dans la capitale économique.

Longtemps débattu par l’assemblée nationale, la destruction de la Rue princesse a finalement été décidée dans le cadre de l’ « Opération pays propre » lancée par Anne Ouloto, la ministre de la Salubrité urbaine. Cette opération qui répond à un souci de santé, de protection civile et de sécurité, a débuté sur des chapeaux de roue, le 29 juillet, et prendra fin le 30 décembre.

De commun accord avec le district d’Abidjan et les communes, les bulldozers d’Anne Ouloto, escortés par des éléments des Forces républicaines et de la police, détruisent hangars et commerces mal construits. En dépit des mécontentements. Après le nettoyage sur le boulevard Giscard-d’Estaing et le boulevard de Marseille, les machines sont entrées à Cocody, depuis le 30 juillet. Plusieurs commerçants anarchistes ont été déguerpis et continuent de l’être. L’opération répond à l’arrêté N°002 MVSU/CAB du 16 janvier 2008 portant sur la propreté des voies publiques. Tous ceux qui sont illégalement installés sur le domaine public en seront chassés, selon notre source. A quelques jours de la fête de l’indépendance, la priorité a été mise sur les grandes artères d’Abidjan. Mais l’opération s’étendra jusqu’aux quartiers précaires, selon notre informateur. Les bulldozers ne s’arrêteront que le 30 décembre. Pour l’instant, la pilule est amère pour de nombreux commerçants, mais le résultat est déjà visible. Abidjan commence à être coquette sans fard.

Nord-Sud par Raphaël Tanoh

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :