Côte d’Ivoire: des pro-Gbagbo doutent de la main tendue par Ouattara

Abidjan- Le porte-parole de partisans de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo exilés au Ghana a exprimé ses doutes mardi sur l`offre de retour lancée par le chef de l`Etat Alassane Ouattara, et posé de nouveau comme préalable la libération de leurs compagnons emprisonnés.

Tout en saluant ce geste, Adou Assoa, porte-parole de la « coordination FPI (Front populaire ivoirien, parti de M. Gbagbo) en exil », a jugé que les actes de M. Ouattara ne sont « pas de nature à rassurer sur sa bonne foi », dans un communiqué transmis à l`AFP à Abidjan.

« En même temps qu`il nous invite à rentrer en Côte d`Ivoire, il fait inculper formellement les camarades injustement emprisonnés à travers le pays et des mandats d`arrêt internationaux continuent d`être lancés à l`encontre des pro-Gbagbo », a-t-il dénoncé.

Parmi les « conditions minimales » au retour des pro-Gbagbo exilés, figurent selon lui la « libération de tous les camarades injustement incarcérés, à commencer » par Laurent Gbagbo et son épouse Simone, « l`arrêt des poursuites » contre leur camp et « le retour de la sécurité » en Côte d`Ivoire.

L`ancien ministre insiste enfin sur le dégel des avoirs « illégalement bloqués » de personnalités de son bord et la « libération de tous les domiciles occupés » par des militaires.

Le président Ouattara a dit samedi « tendre la main » aux pro-Gbagbo et demandé de rentrer à ceux qui sont exilés au Ghana voisin, à la veille du 51e anniversaire de l`indépendance ivoirienne.

Laurent Gbagbo a été arrêté le 11 avril par les forces pro-Ouattara, appuyées par la France et l`ONU, après quatre mois de crise, dont deux semaines de guerre, née de son refus de reconnaître sa défaite à la présidentielle de novembre 2010. La crise a fait au moins 3.000 morts.

M. Gbagbo et plusieurs dizaines de personnalités de l`ancien régime sont en détention préventive ou en résidence surveillée. Des politiques et des militaires de son camp restent réfugiés dans des pays voisins comme le Ghana, même si d`autres sont revenus.

AFP

Étiquettes : , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :