Les Anonymous lancent leur vendetta contre Facebook

Facebook est-il la prochaine cible des Anonymous ? Le collectif de hackers, qui a déjà sévi en Tunisie, en Égypte et en Syrie, a en effet annoncé vouloir détruire le réseau social américain, coupable selon lui de s’immiscer dans la vie privée des utilisateurs et d’utiliser leurs données personnelles à des fins commerciales. L’attaque est prévue le 5 novembre.

Ce ne sera pas un simple piratage, comme contre le ministère syrien de la Défense lundi 8 août. Les Anonymous ont cette fois annoncé, via une vidéo publiée sur Internet, la destruction pure et simple du plus gros réseau social au monde : le mastodonte américain Facebook. Et la menace n’est pas à minimiser, au vu des nombreux faits d’armes du groupe de hackers.

Après avoir piraté les sites Visa et Mastercard, en soutien à Wikileaks, piloté des attaques contre le Pentagone, en Tunisie, en Égypte puis en Syrie, les Anonymous s’attaquent ainsi à un symbole. Ils évoquent dans la vidéo (voir ci-dessous) une longue liste de griefs contre le réseau social notamment de s’immiscer dans la vie privée de ses membres ou encore de vendre des données confidentielles à des organismes gouvernementaux. A tel point, expliquent-ils, que « Facebook en sait plus sur vous que votre propre famille ».

Info ou intox ?

La date elle-même a été minutieusement choisie. Et les cinéphiles, ou les amateurs de bande dessinée, apprécieront. En effet, le 5 novembre n’a rien d’anodin. Immortalisé par le film « V pour Vendetta », dont le logo des Anonymous est déjà tiré, il est le symbole de la révolution populaire contre l’oppression et de l’attaque de Guy Fawkes contre le Parlement britannique. Un choix ambitieux et réfléchi donc.

Après leur succès en Grande-Bretagne, aux États-Unis puis au Proche-Orient, les Anonymous représentent sans aucun doute une menace de taille pour le réseau social de Mark Zuckerberg. S’effondrera-t-il de la même façon que le régime autocratique du film de James McTeigue ? Pour le moment, le jeune milliardaire ne s’est pas exprimé sur le sujet et se demande sans doute : « Info ou intox ? ». Réponse le 5 novembre. Sur Facebook.

Jeuneafrique.com par Mathieu Olivier

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :