Canada : Adieu à Jack Layton, un amoureux de la politique

Jack ! Pourquoi es-tu parti si tôt, dans la fraîcheur matinale de Toronto au moment où le Canada avait besoin de toi après le bon score électoral des législatives du 2 mai 2011? Toi qui étais doté d’une bonne capacité de rassemblement

Jack Layton ! Pourquoi es-tu parti maintenant pendant la quête du destin politique au moment où le NPD avait soif de ton encadrement et de ton esprit d’initiative mais aussi de ta culture politique?

Ami Jack, toi l’aimable et affable enfant, natif de la ville d’Hudson tes anciens amis et collègues de classe de ta génération et de ta promotion te pleurent, en mémoire de bons souvenirs et heureux moments passés ensemble, se rappelant encore les paroles de tes ambitions du devenir humain.

Papa Jack, ta femme Olivia Chow, tes chers enfants Mike et Sarah et ta petite-fille Béatrice te pleurent, les yeux en larmes, la voix rauque et aphone, les pas lents, pour ta difficile disparition, se souvenant de l’heure où tu les arrosais de ton aura sentimentale de bon père de famille, d’une chaleur vivifiante.

Monsieur Jack Layton, les étudiants de différentes facultés te pleurent gardant de toi les bonnes qualités de ton instruction de bon pédagogue, toi qui avais un grand pouvoir d’entretien et qui montrais le chemin à suivre pour un meilleur avenir et des lendemains assouvis.

Le Bon Jack, la population et les jeunes du Québec et du Canada te pleurent, les fleurs et les bougies à la main, les messages sous pli dans les cartes et à même sol, saluant ta dépouille mortelle sur leur passage, en signe d’adieu, toi le Socrate de la pensée juvénile, toi qui pouvais prendre une bière blanche avec eux, danser, jouer un instrument de musique et se faire aborder sans protocole par des journalistes.

Mon Jack, toi le combattant de la maladie qui étais devenu un assidu des jeux de pieds et des bras, dans le gymnase exécutant tous les mouvements de tes instructeurs, tes collègues du sport te pleurent, ces nombreux admirateurs de la discipline de l’exercice physique, parfois à vélo, de l’agilité de l’expression corporelle.

Monsieur le Conseiller municipal Jack Layton, toi qui as laissé au sein de cette municipalité de nobles impressions, par tes projets en faveur des démunis, chargées d’estime et de respect, de cordialité et de solidarité, de bienséance et de bienveillance. Toi qui as laissé des empreintes mémorables, intimement liées et gravées dans ta communauté, le temps d’occupation de ce poste, rendant de bons et loyaux services.

Monsieur le Député Jack Layton, tes collègues du Parlement d’Ottawa te pleurent dans l’absence du vide que tu laisses auprès d’eux et de nombreux témoignages en ton endroit car ils se souviendront de toi pour tes brillantes interventions à l’hémicycle attirant leur attention par la clarté de tes interventions et la profondeur de ta pensée, la préciosité et la noblesse du ton.

Monsieur jack Layton, le Canada perd une âme étincelante et brillante de la politique mais surtout un « un Grand Canadien » qui savait par sa démonstration et qui laisse un grand trésor mémorable de pensée historique : « Aimons, gardons espoir, restons optimistes et nous changerons le monde.»

Cher Jack, étendu dans ton cercueil, dans une expression d’éternité, enveloppé du drapeau rouge du Canada avec la belle feuille blanche d’érable, porté par huit porteurs, quatre de chaque côté, vêtus d’une tenue de cérémonie et de gants blancs, les regards des sympathisants et des télespectateurs lointain, mais aussi des hommes politiques, à la place Roy Thomson Hall de Toronto, attérissent sur ton ombre te couvrant d’un doux baiser d’adieu.

Que leurs chants et leurs prières t’accompagnent dans ton éternel voyage !

Requescat in pace : Jack Layton (18 juillet 1950 – 22 août 2011)

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :