Planquées par le régime de Laurent Gbagbo: 78 bombes de 7000 tonnes sécouvertes à Yamoussoukro, hier

78 bombes de plusieurs milliers de tonnes, c`est la stupéfiante et incroyable découverte que les Forces républicaines de Côte d`Ivoire (Frci), la Gendarmerie et la police nationales viennent de faire hier à Yamoussoukro, dans notre paisible capitale politique et administrative. Un arsenal de guerre, que dis-je, de armes de destruction massive minutieusement planquées dans l`enceinte d`un domaine privé, afin de n`éveiller aucun soupçon, par le régime de M. Laurent Gbagbo.

Des engins explosifs pesant 7000 tonnes chacun selon des sources militaires que l`ancien chef de l`Etat se proposait certainement d`utiliser dans le cadre d`une guerre éclair pour tuer, détruire, installer la ruine et le chaos. Fort heureusement, Dieu n`a pas voulu cela.

Or donc, nous n`avions pas tout vu, or donc nous avons tous minimisé l`instinct criminel de M. Laurent Gbagbo. Les Ivoiriens croyaient en effet avoir tout vu après la découverte des cargaisons entières d`armes de toutes sortes et de minutions entreposées dans le sous sol du palais présidentiel du Plateau. Des armes qui, selon l`avis de certains experts en armement, devraient coûter environ 800 milliards de Fcfa.

Après cette trouvaille, beaucoup d`encre et de salive ont coulé. Mais les Ivoiriens étaient loin de s`imaginer que celui qui utilise des armes non conventionnelles comme les orgues de Staline dans le cadre de la crise post-électorale était capable de franchir certaines limites dans sa volonté de conserver le pouvoir en anéantissant tous ceux qui contestaient son pouvoir volé dans les urnes.

Grâce à la précieuse collaboration de la population de Yamoussoukro, les Frci, la gendarmerie et la police nationales qui ont reçu récemment mission du chef de l`Etat Alasane Ouattara et du Premier ministre Guillaume Soro, dans le cadre de la grande opération de sécurisation et de protection de la population, de mener des investigations nécessaires en vue d`annihiler toutes les poches potentielles d`insécurité et de menace d`insurrection ont découvert, dans un domaine privé à Yamoussoukro, une cache d`armes singulière.

Des bombes, 78 au total pesant chacune 7000 tonnes, si l`on en croit des sources militaires. Une trouvaille qui a complètement sidéré nos hommes en uniforme pourtant habitués aux armes. Tous s`interrogeraient sur la cruauté et les desseins qui ont guidé les acquéreurs de ces engins de mort et de destruction. Comment, dans le cadre d`un conflit même armé entre frères, l`on puisse recourir à de telles armes ?
A-t-on imaginé les ravages que pouvait occasionner l`explosion d`une seule de ces bombes ?

Yamoussoukro a été transformée par Gbagbo en une poudrière sans que les populations ne le sachent. Et plus grave, la ville aurait pu être totalement soufflée par l`explosion de ces engins diaboliquement dévastateurs. Comme en 2004, Gbagbo n`aurait pas hésité pour faire pleuvoir ces bombes sur les populations des zones CNO.

On est à se demander si tous ceux qui, à la faveur de la fin des hostilités grâce aux Frci et aux Forces impartiales, réclament à cor et à cri la libération de M. Laurent Gbagbo, ont une idée de l`obscurité dans laquelle ce dernier voulait plonger le pays tout entier.

Le Nouveau Réveil par Akwaba Saint Clair

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :