Démarrage des travaux du 3e pont,hier – Alassane Ouattara immortalise Henri Konan Bédié

Après Charles De Gaulle et Félix Houphouët-Boigny dont les deux ponts reliant Abidjan-Sud à Abidjan-Nord portent les noms, le troisième s’appellera ‘’pont Henri Konan Bédié’’.

L’ouvrage a été baptisé ainsi par Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, hier au cours de la cérémonie de lancement des travaux au carrefour Marie Thérèse Houphouët-Boigny, Cocody-Riviera Golf. «J’ai le grand plaisir de vous annoncer que le pont s’appellera Henri Konan Bédié. Nous voulons par cet acte, vous rendre hommage pour votre sens élevé du devoir, votre profond amour pour le pays, votre action au service de la Côte d’Ivoire», a indiqué le Président de la République. Information aussitôt approuvée par le public, à travers des applaudissements nourris.

Pour le chef de l’Exécutif ivoirien, l’honneur fait à son ‘’aîné’’, Henri Konan Bédié, n’est pas fortuit. «Le troisième pont porte le nom d’un chef d’Etat. Le nom d’un grand visionnaire», a-t-il confié. Avant de réitérer des engagements contenus dans le programme de gouvernement. « Mon ambition est de mettre à la disposition de mes compatriotes des services publics de qualité. Je veux procurer des emplois à tous les jeunes et leur permettre de vivre de revenus suffisamment stables et rémunérateurs.

La cérémonie marque le départ d’une série de grands projets tels que prévus dans mon programme de gouvernement, l’autoroute Abidjan- Bassam, le pont de la Marahoué, le pont de Jacqueville, les travaux de voierie à Abidjan et à l’intérieur du pays. Le pont Henri Konan Bédié en est la toute première illustration», a-t-il rappelé.

Fier de l’ouvrage, il en est vanté les qualités. «Il s’agit d’un ouvrage moderne, respectueux de l’environnement, pourvu d’un échangeur de 3 niveaux, le seul d’Afrique de l’Ouest qui fera, j’en suis convaincu, la fierté de tous les Ivoiriens», a-t-il tenu à préciser.

C’est pourquoi, il a félicité le gouvernement, le BNETD et l’Ageroute qui ont travaillé sur le dossier jusqu’à la finalisation du financement. Puisque, déclare-t-il, le 3ème pont symbolise la confiance retrouvée des bailleurs de fonds vis-à-vis de la Côte d’Ivoire.

Selon lui, c’est un signal fort de relance de l’économie ivoirienne et un facteur d’accélérateur de croissance. «C’est aussi une illustration parfaite d’un partenariat public-privé qui permettra de créer des emplois. Ce sont en effet pas moins d’un millier d’emplois directs et indirects qui seront générés jusqu’à l’achèvement du projet», a-t-il souligné.

Pour Olivier Bonnin, directeur général adjoint de Bouygues Travaux Publics, dont la filiale SOCOPRIM est concessionnaire dudit ouvrage, il convient de rendre hommage à la ténacité, à l’intelligence des ministres Patrick Achi et Charles Koffi Diby et surtout à la volonté politique du Président Alassane Ouattara. Puisqu’il le reconnaît : «Sans cette volonté, nous serons encore en train de nous poser des questions».

De fait, le troisième pont reliera Cocody à Marcory en offrant une solution technique pour l’allègement du trafic routier. Ce qui participera à la croissance économique. Mieux, selon le ministre des Infrastructures économiques, la réalisation une fois bouclée, permettra de faire les réparations nécessaires sur les deux autres ponts de la ville d’Abidjan.

L’Intelligent d’Abidjan par K. Hyacinthe coll Tab

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :