La princesse Mary et la princesse Madeleine, reines d’un fastueux bal à New York

A New York, la colonie des royaux et chefs d’Etat scandinaves, en visite officielle à l’occasion du centenaire de la Fondation Américano-Scandinave, se disperse volontiers, chaque nation ayant ses propres engagements et son propre agenda de visites. Mais les sommités danoises, suédoises, norvégiennes, finlandaises et islandaises se sont additionnées vendredi 21 octobre afin de célébrer en grande pompe, à l’hôtel Hilton, le centième anniversaire de l’American-Scandinavian Foundation (ASF), association à but non lucratif basée à New York (Scandinavia House) qui se veut le trait d’union de référence entre la Scandinavie et les Etats-Unis en matière d’échanges culturels et d’enseignement, via de nombreux jumelages, patronages, bourses et éditions.

Suivez l’actualité de Mary Donaldson sur Facebook

Après une visite commune à Ground Zero, au mémorial du 11 septembre, où ils ont déposé des gerbes au nom de leurs pays respectifs à la mémoire de la tragédie et de ses victimes, le roi Harald V et la reine Sonja de Norvège, le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia de Suède, la princesse Mary (qui s’est fendue d’une profonde révérence devant le roi Harald, cousin de la reine Margrethe II de Danemark) et le prince Frederik de Danemark, la présidente finlandaise Tarja Halonen, le président de la République d’Islande Olafur Ragnar Grimsson et son épouse Dorrit Moussaieff avaient rendez-vous au Hilton à 18h30 pour une réception suivie d’un dîner (à 20h) et d’un bal. Pour la soirée, la princesse Madeleine, qui réside à New York où elle travaille pour le compte de la World Childhood Foundation créée et présidée par sa mère la reine et où elle a retrouvé l’amour dans les bras de Chris O’Neill, s’est jointe à ses parents, vêtue d’une de ces robes bouffantes parfois un peu emphatiques qu’elle affectionne.

A l’inverse, la princesse Mary de Danemark, après sa cool attitude à Harlem quelques heures auparavant, s’est distinguée par une robe montante fluide et d’une élégante modernité, au bras de son mari le prince Frederik. A noter que, à l’exception de la reine Silvia, qui réjouit régulièrement le regard en osant des couleurs flashy telles que le bleu électrique ou ciel, ou ce violet métallique qu’elle arborait pour l’occasion, le nude et le… jaune étaient à l’honneur chez ces dames, dont certaines ont visiblement connu quelques petits accrocs sans conséquence sur le tapis rouge du Hilton

PurePeople.com

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :