Les 50 qui font la Côte d’Ivoire

Dans son n°2651/52 en kiosque du 30 octobre au 13 novembre, Jeune Afrique dresse le portrait des cinquante personnalités jouant un rôle de premier plan dans la refondation du pays. Pas de doute, la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara se met en place.

Depuis la chute de Laurent Gbagbo, le 11 avril dernier, tout change en Côte d’Ivoire. Le style est à la rupture. Au-delà de l’inévitable valse dans les ministères, des disgrâces prononcées, des exils forcés et des poursuites judiciaires lancées contre les barons de l’ancien régime, de nouvelles figures apparaissent.

Autour du chef de l’État, Alassane Ouattara, des décideurs politiques incarnent l’alternance, d’autres assurent une certaine forme de continuité. Le dosage est subtil et ne doit rien au hasard. Guillaume Soro, Charles Konan Banny et Henri Konan Bédié sont toujours là, mais des ministres – comme Anne Désirée Ouloto en charge de la Salubrité urbaine – ou des militaires – à l’image du nouveau chef d’état-major, Soumaïla Bakayoko – montent en puissance. La famille emmenée notamment par l’épouse, Dominique Ouattara, est également aux avants-postes.

Il n’y avait pas de suspense, il n’y a pas eu de surprise. La communauté internationale a eu beau dénoncer des irrégularités, le président sortant a été confortablement réélu, le 9 octobre, à la tête du pays. Déjà divisée, l’opposition est désormais laminée.

Du côté des barons de l’économie et des leaders d’opinion

Dans la sphère économique, les « big boss » à la stature incontestable ont su rebondir : Jean Kacou Diagou, Jean-Louis Billon, Bernard Koné Dossongui…D’autres personnalités, plus neuves, ont en charge la relance de la filière café-cacao, du port d’Abidjan ou bien encore de la Petroci.

Et puis, la Côte d’Ivoire a la chance d’avoir des sportifs, des artistes, des journalistes, des intellectuels et des leaders associatifs qui pratiquent, non sans un certain talent, le dépassement de soi pour aller vers l’autre. Didier Drogba, Magic System, Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly, Venance Konan, Jacqueline Mariam Dao-Gabala…sont d’infatigables militants de la paix. La réconciliation nationale dans un pays profondément meurtri relève de la catharsis.
À ces cinquante-là de ne pas décevoir.

Retrouvez la sélection de Jeune Afrique et les 50 portraits des Ivoiriens incontournables, dans l’édition du 30 octobre (numéro double, en vente deux semaines).

Jeuneafrique.com par Philippe Perdrix

Lire  » Les 50 qui font la Côte d’Ivoire » dans J.A. n°2651/52, en kiosque du 30 octobre au 13 novembre 2011.
(Édition Afrique Subsaharienne)

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Les 50 qui font la Côte d’Ivoire”

  1. Bouesso Says:

    La Côte d’Ivoire est un pays qui regorge de nombreuses personnes ressources évoluant dans tous les domaines de la vie socio-professionnelle. Il est utile maintenant de procéder à un rassemblement de toutes les filles et de tous les fils pour réfléchir dans la voie de la réconciliation, de la paix durable et du développement. Tous les faucons de la haine et de la division doivent être à l’écart de la table de l’union. Car dans l’unité se dégage le parfum de l’amour, de la fraternité, de l’hospitalité et de la solidarité. La Côte d’Ivoire peut se relever si tout le monde aspire une vision nouvelle de redressement économique, du respect de la différence dans les opinions et de la valorisation des droits de l’homme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :