Froid en Algérie: aide de l’armée et habitants en colère

http://platform.twitter.com/widgets/hub.1326407570.htmlL’Algérie s’organise contre la vague de froid qui touche le  pays depuis plus d’une semaine mais des habitants exaspérés ont par endroits  bloqué des routes, a rapporté samedi la presse.

Le nombre de victimes directes ou indirectes des intempéries était d’au moins  46 depuis vendredi et aucun nouveau décès n’avait été signalé samedi en début de  journée.

Lors de la prière hebdomadaire du vendredi, « les imams prient pour l’arrêt  des neiges qui ont causé de nombreux dégâts », titrait le quotidien arabophone En  Nahar.

EL Watan (francophone) rappelait que de nombreux Algériens isolés par la  neige se trouvaient « entre mobilisation et désarroi ».

Le quotidien francophone Liberté évoquait « la galère des citoyens face aux  pénuries » et le quotidien arabophone El Khabar évoquait des « routes fermées à  cause de la rareté du gaz butane ».

Il faisait référence à des barrages établis par des habitants sur des routes  pour protester contre la rareté du gaz, leur seul moyen de chauffage.

Des journaux notaient aussi que les autorités, critiquées dans la presse  cette semaine pour leur impréparation à la vague de froid, s’organisaient.

« Des avions militaires pour distribuer les denrées alimentaires et procurer  les soins aux personnes assiégées à Mila », dans l’est, écrit En Nahar, alors que  l’armée a rouvert de nombreux axes routiers dans la semaine.

El Khabar a également rapporté qu’une réunion de crise allait se tenir au  ministère de l’Education nationale après la fermeture de nombreuses écoles à  cause de la neige.  Des solutions devraient être trouvées pour rattraper les  cours, d’autant que les établissements scolaires risquent de rester fermés  encore une semaine.

Ces efforts n’ont toutefois pas fait taire toutes les critiques.

« Aucun ministre ne s’est donné la peine de se rendre sur le terrain pour  mesurer les difficultés encourues par les citoyens de l’Algérie profonde »,  lisait-on dans l’éditorial de Liberté qui a rappelé que lors de la tenue mardi  du Conseil des ministres, la question des intempéries n’a pas été abordée.

De nombreuses routes nationales et des chemins sont toujours coupés à la  circulation routière dans 12 wilayas sur 48 par la neige, selon la gendarmerie  nationale.  Un bulletin météo prévoyait de fortes chutes de neige dans le centre  et l’est.

Jeuneafrique.com  avec AFP

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :