Adele grand gagnante des Grammy

http://platform.twitter.com/widgets/hub.1326407570.htmlLa chanteuse britannique Adele a obtenu hier à Los Angeles le trophée de l’album de l’année pour « 21 », lors de la 54e cérémonie des Grammy Awards, qui récompensent chaque année la musique populaire américaine, lors d’une soirée marquée par le souvenir de Whitney Houston, décédée la veille à Beverly Hills.
Adele a terrassé les Foo Fighters (« Wasting Light »), Lady Gaga (« Born This Way »), Bruno Mars (« Doo-Wops & Hooligans ») et Rihanna (« Loud »). Le meilleur album de l’année, le plus prestigieux de la soirée, est le sixième remporté par la chanteuse dimanche, qui a réussi à transformer ses six nominations en autant de récompenses. Très émue, la jeune femme de 23 ans a déclaré: « Ce disque est inspiré par quelque chose de très normal, juste une relation (amoureuse) minable ». « 2011 a été l’année qui a le plus changé ma vie », a-t-elle ajouté.
La chanteuse, qui faisait son grand retour public hier soir, avait dû garder le silence pendant plusieurs mois après son opération des cordes vocales à l’automne. Les Grammy Awards, remis depuis le Staples Center, dans le centre de Los Angeles, sont les récompenses les plus prestigieuses de la musique populaire américaine.

La cérémonie télévisée a commencé avec une prière à la mémoire de la chanteuse Whitney Houston, à l’invitation du présentateur de la soirée, le rappeur LL Cool J. « Nous avons un décès dans la famille », a-t-il dit. « Pour moi, la seule chose à faire est de commencer par une prière pour Whitney Houston », a-t-il ajouté, avant de lire un court texte devant une salle tête baissée en signe de respect. Plusieurs artistes étaient en deuil, à l’instar de Lady Gaga, qui a avait remisé ses atours les plus provocants — sceptre doré excepté — pour se contenter d’une robe noire à armatures en plastique et d’un voile en résille.
Plus tard dans la soirée, la chanteuse de R&B Jennifer Hudson a chanté « I Will Always love you », le titre-phare de Whitney Houston, juste après la lecture de la liste des disparus de l’année, ouverte par Amy Winehouse. Plusieurs chanteurs ont salué la mémoire de la diva pop, notamment Stevie Wonder, qui a lancé: « Nous t’aimons tous, Whitney ».

Lefigaro.fr avec AFP

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :