Au marché du culte

Têtes de monstres aux dents éclatées

Charpentes osseuses d’ivoire enchantée

Entassées par grandeur sur l’étal du marché

Comme des objets anciens de culte endiablé

 

Fétiches d’une culture éminemment étonnante

De ces produits aux vilaines marques dérangeantes

Ou crânes, cornes, peaux et bien d’autres organes

Ont traversé les tabous de la sorcellerie africaine

 

Entre trafics d’ossements humains exhumés

Servant de philtres rares et savamment dosés

La quête étrange des sales pouvoirs magiques

Donne des résultats encore bien énigmatiques

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :