Rayon en chemisier blanc

Au premier rayon du jeune soleil

Dans ton chemisier blanc vermeil

Je te vois depuis mon balcon

Avec ta tasse de thé en amont

 

De ton visage sans expression de joie

Mon rayon matinal qui traverse le toit

Atterrit devant ta belle face à la fenêtre

Légèrement penchée au bord de la vitre

 

De tes belles cuisses coinçant ton bras

Quand ta main sur le fémur sans gras

Caresse la montagne de ta peau au genou

La fumée de tasse dissipe ta maigre toux

 

Levant mes yeux sur la trajectoire de ton nez

Tu ressembles à une banane mûre épluchée

Prête à prendre au goûter entre mes dents

Pour bien en délecter la succulence à temps.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :