Conscience de brûlé noir

 

Noir est mon corps de brûlé noir

Par la brutale conscience noire

Dans un quartier d’orgueil noir

 

Exposé aux sales dents du soleil noir

La peau traversée de souffrance noire

Brille de graisse lourde encore noire

 

Ressemblant à la viande boucanée noire

Dans l’absence d’une condition humaine noire

Je disparais sans valeur comme un petit charbon noir

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :