Mali et Guinée-Bissau: des ministres ouest-africains planchent à Abidjan

Des ministres d’Afrique de l’Ouest se sont retrouvés samedi à Abidjan pour chercher une issue à l’impasse politique au Mali et accélérer la sortie de crise en Guinée-Bissau, deux pays secoués par des coups d’Etat militaires, a constaté un journaliste de l’AFP.

Plusieurs ministres des Affaires étrangères de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) ont entamé des travaux d’une journée, au lendemain d’une réunion centrée sur la réforme de l’organisation régionale.

A l’ouverture vendredi, le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan, dont le pays préside actuellement la Cédéao, avait employé un ton très ferme à l’égard de l’ex-junte au Mali, accusée d’être responsable de l' »impasse » politique dans le pays et de faire preuve de « défiance » envers la Cédéao.

Les ex-putschistes qui ont renversé le 22 mars le régime d’Amadou Toumani Touré restent incontournables. Bien qu’ils aient officiellement rendu le pouvoir aux civils en vertu d’un accord conclu avec la Cédéao le 6 avril, ils bloquent la transition en s’opposant au maintien du président par intérim Dioncounda Traoré, investi le 12 avril, au-delà de 40 jours, soit le 22 mai.

En Guinée-Bissau, une force militaire de la Cédéao, composée de soldats du Nigeria, du Burkina Faso et du Sénégal, a commencé cette semaine à se déployer pour sécuriser les organes de transition après le coup d’Etat du 12 avril.

Un processus de transition politique est en cours après l’installation d’un président et d’un Premier ministre intérimaires, Manuel Serifo Mhamadjo et Rui Duarte Barros.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi à l’unanimité des sanctions ciblées contre cinq responsables du putsch et demandé le retour immédiat à « l’ordre constitutionnel ».

Jeuneafrique.com avec AFP

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Mali et Guinée-Bissau: des ministres ouest-africains planchent à Abidjan”

  1. Bouesso Says:

    Reblogged this on World Vision and commented:

    La Cédéao continue à chercher les voies et moyens en axant ses réflexions sur les crises de la Guinée-Bissau et du Mali, deux pays ayant renoué avec les coups d’État.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :