La nuit du café noir

 

Dans la nuit sucrée et aromatisée du café noir

tu m’accompagnes au bord de la Mer noire

ô toi femme noire qui brûle d’envie noire

sur la rive candide de tes seins noirs

culmine la nourriture des dieux à l’iris noir

qui se mange à chaud dans la chambre noire

quand le jour jette au sol sa tunique noire

tu m’enfermes entre tes cuisses noires

jusqu’au matin sur la vallée de ta poitrine noire

d’où coule un filon blanc de lait de ta peau noire

que je recueille paisiblement dans le calme noir

lorsque tu m’apportes une belle tasse noire

sculptée par le génie d’un grand artiste noir.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :