Distinction aux Usa : Dominique Ouattara reçoit le prix de la World Cocoa Foundation

 

Dominique Ouattara au centre

Dominique Ouattara au centre

© Présidence par Zamble
Lutte contre le travail des enfants : la Première Dame, Mme Dominique Ouattara honorée aux Etats-Unis
Jeudi 19 juillet 2012. Chancellerie de la Côte d`Ivoire à Washington, DC (USA). La Première Dame de Côte d`Ivoire, Mme Dominique Ouattara honorée par la Fondation mondiale du cacao, en présence de plusieurs organisations de défense des enfants, de représentants du gouvernement fédéral, de professionnels du monde du cacao et d`amis de la Côte d`Ivoire. Mme Ouattara avait à ses côtés la ministre de la Famille Raymonde Goudou par à la

Mme Dominique Ouattara a reçu, le jeudi 19 Juillet 2012 à Washington DC, le prix de la « World Cocoa Foundation » pour sa lutte inlassable contre le phénomène de la traite, de l’exploitation et le travail des enfants dans la cacaoculture.
“Je suis très heureuse d’être avec vous aujourd’hui à Washington D.C, pour cette rencontre, qui témoigne de notre action collective contre la traite et l’exploitation des enfants dans les plantations de cacao. Il est certain que : ensemble, nous serons plus forts, pour permettre à nos enfants d’avoir un avenir meilleur, en occupant leur place sur les bancs de l’école et non dans les plantations », a expliqué la Première dame ivoirienne d’entrée de propos, après avoir reçu sa distinction. Et Dominique Ouattara de relever que le gouvernement ivoirien s’est mis immédiatement au travail et dès sa formation, pour élaborer un Plan d’Action national contre la traite des enfants. «Dès le mois d’août 2012, nous lancerons une vaste campagne de Communication à l’échelle nationale qui fera intervenir tous les médias, afin de sensibiliser l’opinion publique ivoirienne, y compris les parents de nos enfants, et visant notamment nos paysans. Nous organiserons également un séminaire avec le corps préfectoral, pour l’inviter à s’impliquer dans la lutte, et à nous donner des chiffres exacts qui nous permettront d’élaborer des statistiques fiables sur ce fléau. En tant qu’autorités locales, ils sont proches des populations et relayeront efficacement notre message sur le terrain », sont entre autres actions que le comité interministériel qu’elle dirige va entamer pour accentuer la lutte contre ce fléau qui menace les enfants. « Dans le cadre des activités de suivi-évaluation, nous effectuerons des visites de terrain dans les zones de production de cacao, pour évaluer la mise en œuvre des programmes en cours de réalisation. Ce Plan d’Action National, sera mis en œuvre jusqu’en 2014 et nous permettra de réduire de manière significative, la traite des enfants dans la cacao culture » a-t-elle ajouté non sans relever que les obstacle à ces actions de lutte contre le travail des enfants sont nombreux. Mais pour madame Dominique Ouattara, la distinction qu’elle vient de recevoir constituera une source d’encouragement. «Nous sommes conscients que le chemin pour parvenir à l’élimination complète de la traite, de l’exploitation et du travail des enfants est encore long, mais la distinction que je reçois aujourd’hui, nous encouragera à obtenir encore de meilleurs résultats. Je me réjouis de la signature de ce Protocole d’accord qui nous permettra d’harmoniser et de coordonner nos programmes respectifs de lutte contre l’exploitation des enfants dans la cacaoculture. Votre Institution, la Fondation Mondiale du CACAO, est le symbole de la promotion du développement social dans les communautés productrices de cacao. Aussi, est-ce avec reconnaissance et gratitude que je reçois le Prix que vous m’offrez, en reconnaissance de mon engagement pour le bien-être des enfants ». La Première dit dédier le prix qu’elle a reçu à toutes les mères et à tous les pères ivoiriens qui rêvent d’un meilleur avenir, plus sûr pour leurs enfants ; un avenir basé sur des formations de qualité et leur offrant de réelles opportunités économiques.

En outre, la Première dame n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance au chef de l’Etat pour son appui à cette lutte. «C’est aussi le lieu pour moi, de remercier publiquement mon époux, le Président Alassane Ouattara, qui a traduit sa détermination à lutter contre l’exploitation des enfants en actions et en décisions politiques fermes».

 
Le Mandat par JERÔME N’DRI

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :