A la couture du fil horizontal

Sur la peau verdoyante de l’arbre juvénile

entre les cotes des branches viriles

et les poils des feuilles érectiles

de petits trous d’éclaircies sans lentilles

laissent passer le regard nubile

de l’arrivée de la dernière fille

qui file à la limite de la couture horizontale.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :