RDC: la justice saisie pour empêcher la tenue du sommet de la Francophonie

RDC: la justice saisie pour empêcher la tenue du sommet de la Francophonie RDC: la justice saisie pour empêcher la tenue du sommet de la Francophonie © AFP

L’association Convergence pour l’Emergence du Congo (CEC) a saisi la justice française pour tenter d’empêcher la tenue à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), du prochain sommet de la francophonie en octobre, ont annoncé jeudi ses représentants.

Il serait « immoral » de tenir le sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dans « un pays en détresse », a déclaré lors d’un point de presse Jean-Louis Tshimbalanga, président de cette association composée de Français d’origine congolaise.

Il a dénoncé les violences dans le pays dirigé depuis 2001 par Joseph Kabila, avec des « millions de morts », « des femmes violées tous les jours » et « des voix électorales volées ».

L’association reproche au secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf, de ne pas avoir condamné la situation. « Il y a deux poids, deux mesures » de sa part, a regretté l’un des avocats de l’association, Me Norbert Tricaud.

M. Diouf, ancien président du Sénégal, a selon lui à juste titre pris des mesures de condamnation ou de sanction de pays « en situation soit de rupture de démocratie soit de violations massives des droits humains » et a relocalisé en Suisse il y a deux ans le sommet initialement prévu à Madagascar.

Le sommet est organisé à Kinshasa du 12 au 14 octobre alors que Kabila « n’a pas tenu ses promesses » d’organiser des élections « transparentes et démocratiques », a-t-il ajouté.

L’association a engagé une action en référé (procédure d’urgence) au Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris. Elle demande à la justice une relocalisation hors de RDC du sommet, ainsi que « la nomination d’un administrateur judiciaire qui se substituerait à M. Abdou Diouf, visiblement défaillant », a précisé Me Tricaud.

Une audience de procédure a eu lieu jeudi, au cours de laquelle « la présidente a souhaité que l’acte d’assignation soit produit à nouveau à l’OIF », dont le siège est à Paris, qui avait refusé d’en recevoir copie, a détaillé Me Olivier de Boissieu.

Une nouvelle audience a été fixée au 6 septembre. « Ce sera très certainement une audience de plaidoirie, compte tenu de l’urgence de la situation », a ajouté cet avocat, prévoyant que l’OIF tente « de se réfugier derrière l’immunité ».

Jeuneafrique.com avec AFP

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “RDC: la justice saisie pour empêcher la tenue du sommet de la Francophonie”

  1. Bouesso Says:

    Demander la relocalisation du sommet de la Francophonie du 12 au 14 octobre à Kinshasa dans une autre ville du français en partage pour des raisons « immorale et de detresse » serait trop oser. Car si la communauté internationale a fermé les yeux devant les élections des sacs à poubelles et de nombreuses violations des Droits de l’Homme cela veut dire que les engagements sous table pris part Joseph Kabila sont plus importants que les discours de contestation des associations et des partis politiques qui n’ont pas un grand poids et une grande étoffe internationale. Nous devons savoir qu’il y a la politique du jour et de la nuit qui existe devant les dérapages criards et la mauvaise gouvernance des États. Les actions des groupuscules associatifs ou politiques sont souvent enregistrées mais ignorées. Mais un semblant de traitement de dossier se fait pour ne pas décourager les plaignants aussi pour le fonctionnement de l’appareil judiciaire, il faut qu’il y ait de la matière à enquêter et une entrée d’argent pour la survie des cabinets.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :