La canicule sur les seins dorés

 

Reine du ciel sans couronne

au sommet de son destin monotone

la canicule pénètre sans permission

les seins dorés qui manquent d’attention

les chauffe de bouffée de chaleur sans lotion

pulvérisant leurs aisselles de son aversion.

 

Elle se promène volontiers sur tous les corps

audacieuse sans permission de ticket à bord.

Elle sort si vite l’enfant, l’adulte et le vieillard

qui se comportent naturellement comme un lézard

se prélassant sans interdit au soleil de la vie

dans la joie indicible des cocotiers des îles Fidji.

 

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :