Côte d’Ivoire/Crimes postélectoraux : Dogbo Blé jugé le 18 septembre

 
Crise
© Getty Images par DR
Crise post-électorale: arrestation du général Dogbo Blé Brunot, ex-commandant de la Garde républicaine
Dogbo Blé Brunot (Centre), un général fidèle à l`ancien Président Laurent Gbagbo qui avait refusé de se rendre, a été arrêté par des soldats de la FRCI à Abidjan, le 15 avril 2011. A gauche sur la photo, le Commandant Touré Hervé « Vetcho »

Le procès d’une quarantaine de militaires pro-Gbagbo dont le général Dogbo Blé commence le 18 septembre.

Le tribunal militaire reprend du service. Selon une information de l’Afp qui cite le procureur militaire, Ange Kessi, le procès d’une quarantaine de militaires pro-Gbagbo, va débuter dans environ deux semaines. « L’audience commence le mardi 18 septembre par le procès du général Bruno Dogbo Blé », ex-commandant de la Garde républicaine, a affirmé Ange Kessi, précisant que le procès concerne «une quarantaine de militaires pro-Gbagbo». Les militaires ont été inculpés pour des crimes commis durant la crise postélectorale de 2010-2011. Le général Dogbo Blé, un pilier de l’appareil sécuritaire de l’ancien régime, avait été arrêté le 15 avril 2011, quatre jours après Laurent Gbagbo. Il avait été inculpé en juillet de génocide. Les autres, incarcérés à Abidjan et Korhogo, sont notamment accusés de séquestration suivie de meurtre, recel de cadavre, viol, vol, détention arbitraire, détournement de fonds, formation de miliciens, selon le procureur. L’audience aura-t-elle lieu à Abidjan ? Joint hier, Ange Kessi s’est gardé de donner des détails « pour des raisons sécuritaires, nous ne pouvons pas donner ces détails. Les avocats eux-mêmes ne les ont pas encore. Ce sera fait peut être deux jours avant, pour ne pas prendre de risque sur le plan de la sécurité», a-t-il répondu. Le procès de 19 militaires détenus et inculpés notamment pour «attentat contre la sûreté de l’Etat» à la suite des attaques menées en août contre les forces de sécurité doit débuter ce jeudi pour se poursuivre dans la foulée des audiences du 18 septembre, a souligné le procureur militaire, selon l’agence de presse. Le commissaire du gouvernement a informé que vendredi des officiers prêteront serment au tribunal militaire. Cette cérémonie sera suivie d’une conférence de presse relative aux différentes affaires en cours.

Nord-Sud par Bamba K. Inza

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :