Mauvais sort d’une stature

 

Rauque est ta voix dans la démission

Atone et monotone ton expression

Triste et menue est ta stature de géant

Malmenée dans ce monde de brigands

 

A l’honneur bienveillant le pays s’enfonce

Au respect béni dégringole la confiance

A la bravoure historique bientôt l’errance

Comme un troupeau de transhumance

 

Au ridicule brutalisé de ton intelligence

Méfie-toi désormais de la médisance

Éloigne-toi si possible de la violence

Car des heures sombres avancent.

 

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :