Les rebelles somment Bangui

La coalition rebelle du Séléka, aux portes de la capitale centrafricaine, a demandé au pouvoir « de déposer les armes », tout en considérant inutile de livrer bataille à Bangui face à un Président, François Bozizé qui « a déjà perdu le contrôle du pays ». « Nous demandons à tous les fils et filles de Centrafrique, à tous les éléments des forces de défense et de sécurité encore fidèles au régime de François Bozizé (…) de déposer les armes immédiatement », annonce un communiqué du Séléka.

Lefigaro.fr avec AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :