Mali : le capitaine Sanogo prend officiellement la tête du comité de réforme de l’armée

Issouf Sanogo, leader des putshistes du 22 mars 2012. Issouf Sanogo, leader des putshistes du 22 mars 2012. © Issouf Sanogo/AFP

Le chef des putschistes maliens Amadou Haya Sanogo avait été nommé à ce poste par décret présidentiel en août 2012. Il vient d’être officiellement investi, le 13 février, à la tête du Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité.

En perte de vitesse depuis le début de l’opération Serval et la reconquête d’un Nord-Mali dont son coup d’État de mars 2012 avait contribué à précipiter la chute, le capitaine Amadou Haya Sanogo devrait continuer à jouer un rôle après la période de transition. Mercredi 13 février, celui qui se compare en privé au général De Gaulle a finalement été officiellement investi à la tête du Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité, près de six mois après sa nomination.

Le décret présidentiel le nommant à ce poste date en effet du 8 août 2012. La cérémonie d’investiture a eu lieu au siège de la présidence, à Koulouba, en présence du président par intérim Dioncounda Traoré, du Premier ministre Diango Cissoko et de plusieurs chefs militaires maliens. Toute la question est désormais de savoir quel rôle Sanogo entend jouer dans la transition et au-delà, s’il pèsera de tout son poids où s’il se contentera des honneurs qui lui seront faits – avec les prébendes qui vont avec.

Jeuneafrique.com avec AFP 

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :