Visite surprenante et brutale d’un astéroïde sur la Terre

Les météores du ciel continueront à surprendre la Terre. Plus la Terre chauffe, plus ses amis de la galaxie l’approchent, par la proximité de passage et par la visite en chute brutale ou d’égarement de trajectoire.

La science a été prise de court ce matin, à 9h20, heures locales et 4h20, heures de Paris, par la présence d’un corps étranger . La technologie n’a pas pu capter l’avenue soudaine et dangereuse du météore qui s’est désagrégé en pluie de météorites, en Oural, en Russie.

http://www.youtube.com/watch?v=6M1xupIY7XE&feature=player_embedded

Selon l’Académie des sciences russe, ce bolide  qui avait quelques mètres de diamètre, pesait environ 10 tonnes, et s’était désintégré à une altitude de 30 à 50 kilomètres.

Au moment où l’astéroïde 2012 DA14, passera ce vendredi soir à 30.000 km de la Terre, voilà qu’une surprise spectaculaire de météore à défragmentation et désintégration extraordinaire a causé 950 blessés, près d’un millier, le même jour. Tous les yeux des observateurs du ciel n’ont pas été au rendez-vous éclair de ce corps étranger.

Heureusement qu’il n’est pas tombé avec sa charge et sa vitesse dans un endroit à forte concentration de la population. Les dégâts seraient considérables et innombrables.

Les forces de la nature ou de la composition de ses molécules ont poussé le météore à son auto-destruction.

Même si les autorités ne poussent pas les gens à la panique. Le fait est patent et les blessures sont légion et sans précédent.

Pour l’astéroïde 2012DA14, qui passe ce soir, effectuant le tour du soleil en 366 jours, les scientifiques prévoient aucune collision possible avec la Terre.

Selon Francesco Lo Bue président du cercle d’astronomie de l’Université de Mons : « Habituellement, on estime qu’un astéroïde qui passe près de la Terre, se rapproche vraiment quand il passe entre l’espace qui sépare la Terre de la Lune, donc la Lune et la Terre sont séparées de 400 000 km ».  « Ici, ajoute le spécialiste, la séparation ne sera que de 30 000, donc c’est vraiment pas mal. Les satellites météo par exemple sont typiquement à 36 000 km, donc c’est vraiment un rapprochement assez important ».

La garantie n’est pas une vérité absolue. La preuve, le météorite de ce matin a été un grand risque de fatalité.

Bernard NKOUNKOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :