Présidence de la CEDEAO/ Ouattara se prononce: « C’est une charge lourde »

Sommet
© Présidence par C I bou T
Sommet de la CEDEAO sur la crise malienne : L’arrivée du président Alassane Ouattara à l’aéroport de Yamoussoukro
Mardi 26 février 2013. Yamoussoukro. Le président en exercice Alassane Ouattara et son épouse présents pour le sommet de la CEDEAO sur la crise malienne.

La capitale ivoirienne est dans ses plus beaux habits comme au temps de Félix Houphouët-Boigny pour accueillir le sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO. Ce mercredi 27 février s’ouvrira à Yamoussoukro la 42ème Session ordinaire des Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO).

Deux sujets seront à l’ordre du jour de ce sommet. Il s’agira de l’évolution de la situation au mali et de la question de la transition en Guinée-Bissau. Alassane Ouattara, président en exercice de la CEDEAO se dit très confiant pour l’avenir de ces deux pays « Je suis très heureux de revenir à Yamoussoukro et je suis avec mon épouse parce que nous avons la visite prochaine du Président Jonathan Goodluck qui viendra pour une visite d’Etat demain (Ndlr : mercredi 27 février), qui vient d’ailleurs avec son épouse», a déclaré le Président Ouattara à sa descente d’avion, hier, à l’aéroport de Yamoussoukro. Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara a répondu aux questions d’un journaliste de la RTI1 relative à la présidence de la CEDEAO. « C’est une charge lourde que d’être président de la CEDEAO. Je l’ai accepté parce-que mes pairs l’ont souhaité et donc bien entendu nous verrons comment les choses vont se développer », a-t-il dit.

En effet, élu par acclamation en février dernier à la présidence de la CEDEAO, Alassane Ouattara brigue un second mandat. Des sources annoncent que le Président Ouattara sera reconduit à son poste par ses pairs ouest-africains.

Plusieurs Chefs d’Etat sont attendus à ce sommet. Le président de la République ivoirien a accueilli son homologue Burkinabé, le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré. Manuel Chérifo Namadjo, président par intérim de la Guinée Bissau, à son arrivée, s’est également dit heureux pour l’implication de tous les pays de la CEDEAO face à la situation que traverse son pays. Il a affirmé que tous les pays membres de la CEDEAO doivent continuer dans ce sens, a souhaité le Président Bissau-guinéen. Il faut souligner qu’à ce sommet le premier ministre du royaume Chérifien représentera le Roi Mohamed VI du Maroc.

Le Mandat par Isabelle Ladji (stg)

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :