Côte d’Ivoire : galaxie Gbagbo

 
 
Les proches de Laurent Gbagbo. Les proches de Laurent Gbagbo. © Montage Jeune Afrique.

Alors que l’audience de confirmation des charges de Laurent Gbagbo se poursuit devant la CPI, les anciens dignitaires du régime se passionnent pour les débats. Parmi eux, d’anciens ministres en exil, des proches emprisonnés ou d’autres qui ont retrouvé la liberté.

Ils ont régné jusqu’à la chute de leur leader, Laurent Gabgbo, en avril 2011. Alors que ce dernier fait aujourd’hui face à la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, eux vivent l’après crise ivoirienne comme ils le peuvent. Beaucoup sont poursuivis ou ont été déjà condamnés pour divers crimes de guerre ou économiques, ou encore troubles à l’ordre public.

Certains sont privés de liberté, comme le général Dogbo Blé, Simone Gbagbo, ou Charles Blé Goudé, mis en résidence surveillée dans la capitale. D’autres sont libres. Mamadou Koulibaly a quitté le navire du Front populaire ivoirien (FPI, pro-Gbagbo) pour fonder son propre parti, le Lider (Liberté et démocratie pour la république). Laurent Akoun, quant à lui, après avoir purgé six mois de prison à Abidjan, devait être libéré, jeudi 28 février. D’autres enfin, ont choisi l’exil, en particulier à Accra, où quelques anciens du FPI tentent de faire vivre le rêve d’un retour au pouvoir.

 Jeuneafrique.com par Pascal Airault, Mathieu Olivier

Étiquettes : ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :