Au pied du monument historique

Au pied du monument historique et municipal de Sancoins

Une femme et un homme étaient assis sur leurs deux coins

Devant des bras de tulipes jaunes et des sauges rouges

Côte à côte ils échangeaient de douces paroles au goût d’orange

Se regardant dans les yeux comme de vieux jumeaux sans âge

S’amusant le cœur en joie comme dans leur berceau de naissance

Souriant devant le parfum des autres fleurs encore en instance

Ils s’admiraient et s’affectionnaient l’un, l’autre avec aisance

Élodie se tenait devant lui comme une belle sauge charmante

Et Cyril debout devant elle comme une belle tulipe élégante

Ils s’embrassaient en papillons se cachant sous les fleurs

Afin de goûter et de savourer aux délices du grand bonheur 

Elle l’attrapait doucement d’un geste là où elle voulait le sentir

Il promenait sa main dans le royaume de son grand plaisir

Elle poussait de petits cris qui sentaient l’odeur d’un fou désir

Ils étaient tous deux heureux dans ce paradis éternel

Élodie était une pure et vraie Ève dans le jardin d’Eden.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :