Le faux prêtre africain qui fâche l’Église belge

 L'oeil de Glez : un jour, un dessin. L’oeil de Glez : un jour, un dessin. © Glez/J.A.

L’Afrique n’a pas eu son pape. Mais une paroisse belge a eu son prêtre africain. Ou plutôt un faux prêtre. Escroquerie à la soutane…

À l’heure où l’Église catholique s’est choisi un nouveau pasteur, un Africain s’est inventé une fausse carrière ecclésiastique. Dans le courant du mois de février, Hans Hervé Sima Maembo se présente à Mons. Il affirme qu’il est prêtre de la congrégation des Salésiens de Don Bosco, réside dans une famille africaine de croyants et parvient à concélébrer quelques messes. Mais des incohérences dans ses propos attirent la curiosité du vicaire général de Tournai. Après vérification, l’abbé Olivier Frohlich se rend compte que le soit-disant prêtre de passage n’est qu’un imposteur.

Le présumé Gabonais quittera finalement Mons, sans aucune poursuite judiciaire, puisqu’il n’a commis comme fait répréhensible que la célébration abusive d’une prière au sein de l’Eglise catholique. Les diocèses environnants et le nonce apostolique ouvrent désormais l’œil…

>> Voir tous les dessins de Glez

Jeuneafrique.com par Damien Glez

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :