Sénégal : audition salée pour Karim Wade

L'ancien ministre sénégalais, Karim Wade. L’ancien ministre sénégalais, Karim Wade. © AFP

Depuis le 15 mars, Karim Wade est mis en demeure de justifier l’origine de son patrimoine. Et les chiffres dont il doit rendre compte sont astrononomiques.

693 946 390 174,00 F CFA, soit un peu plus de 1 milliard d’euros : c’est l’écart présumé – et vertigineux ! – entre les ressources connues de Karim Wade et l’estimation de son patrimoine par le procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Selon la mise en demeure qui lui a été notifiée le 15 mars, outre divers biens immobiliers (d’un montant de 23 millions d’euros), Karim Wade détiendrait en sous-main pas moins de quinze sociétés, dont la plus importante est Dubai Ports World Dakar (596 millions d’euros). Dans les comptes consolidés de Dubai Ports World, cette société apparaît pourtant comme une filiale à 90 %. Si dans un mois Karim Wade n’a pas apporté la preuve d’avoir acquis licitement ces différents biens (ce qui semble exclu, son entourage indiquant qu’il en conteste la propriété), Alioune Ndao saisira la commission d’instruction de la CREI ou la Haute Cour de justice. La perspective d’un placement en détention de l’ex-ministre ne serait alors pas à exclure.

Jeuneafrique.com

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :