L’Iran « réduira en poussière » Tel-Aviv et Haïfa si Israël l’attaque

Le guide suprême de la révolution islamique a a réagi après les déclarations des Etats-Unis et d'Israël sur le nucléaire iranien.
Le guide suprême de la révolution islamique a a réagi après les déclarations des Etats-Unis et d’Israël sur le nucléaire iranien. | AFP

Alors que le président américain Barack Obama et le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou ont montré leur accord sur le dossier iranien, le guide suprême iranien, Ali Khamenei, a promis que « l’Iran réduira en poussière Tel-Aviv et Haïfa » si Israël l’attaque.

L’ayatollah Khamenei a toutefois déclaré qu’il n’était « pas opposé » à un dialogue direct avec Washington. « La logique des Américains est que l’on discute pour accepter leur point de vue et non arriver à un résultat rationnel, a-t-il expliqué. Nous voulons simplement que l’on reconnaisse notre droit à l’enrichissement [de l’uranium] à des fins pacifiques, mais [les Occidentaux] ne veulent pas reconnaître ce droit ».

LA « SÉCURITÉ EXISTENTIELLE » D’ISRAËL EN JEU

Israël a menacé a plusieurs reprises de bombarder l’Iran si Téhéran ne renonce pas à terme à son programme nucléaire, qu’il soupçonne de comporter un volet militaire clandestin, ce que Téhéran dément. Mercredi, M. Nétanyahou avait concédé que « cela prendra un peu plus d’un an avant que l’Iran ne développe une arme nucléaire ».

Mais il a répété que si la « sécurité existentielle » d’Israël est en jeu, il n’hésitera pas à attaquer les sites nucléaires de Téhéran. Je ne m’attends pas à ce que le premier ministre israélien « prenne une décision à propos de la sécurité de son pays [en s’en remettant] pour cela à n’importe quel autre pays », a souligné M. Obama, mercredi, laissant entendre qu’Israël pourrait faire cavalier seul.

Lire les points de vue : Un compromis est toujours possible avec Téhéranet « Seule la fermeté sera payante avec l’Iran »

L’Iran est sous le coup de plusieurs sanctions internationales visant entre autres son programme d’enrichissement d’uranium. Il déclare enrichir de l’uranium uniquement à des fins pacifiques, jusqu’à un degré de pureté de 5 % pour produire de l’électricité, ou jusqu’à 20 % afin d’alimenter un réacteur de recherche médicale. Mais les grandes puissances craignent qu’elle pousse l’enrichissement jusqu’à 90 %, niveau nécessaire pour fabriquer une arme nucléaire.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters 

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :