Congo-Chine : Le président Xi Jinping à Brazzaville

Le chef de l’Etat chinois arrive dans la capitale congolaise le 29 mars 2012 aux environs de 12heures pour une visite d’Etat de 48heures. Cette visite, la première d’un président chinois au Congo, augure de bonnes perspectives pour la coopération entre la République populaire de Chine et la République du Congo.


Congo-Chine : Le président Xi Jinping à Brazzaville
Brazzaville est en fait la dernière étape de la toute première sortie du président Xi Jinping qui a récemment pris officiellement ses fonctions à la tête de la deuxième puissance économique mondiale. Peu avant le Congo, il a séjourné en Russie, en Tanzanie et en Afrique du Sud.

L’agenda du chef de l’Etat chinois en terre congolaise prévoit entre autres, la signature des accords de coopération, un tête-à-tête avec son homologue congolais Denis Sassou N’Guesso, une adresse devant le parlement congolais réuni en congrès, un échange avec la communauté chinoise vivant dans le pays, l’inauguration de l’hôpital de base de Mfilou (7ème arrondissement) et de la bibliothèque de l’université Marien Ngouabi.

Basée sur le principe «gagnant-gagnant», la coopération sino-congolaise soufflera ses 50 bougies l’année prochaine, les deux pays amis ayant établi leurs relations diplomatiques en 1964. Les deux parties ont parvenu à développer leurs liens de coopération sur les plans culturel, éducatif, diplomatique, économique et commercial.

Dans le cadre de la communication, la Chine et le Congo ont noué des accords à base desquels s’effectuent les échanges de connaissances et d’expertise entre les professionnels des médias des deux Etats. A cela il sied d’ajouter la diffusion des programmes chinois sur les antennes des médias congolais publics et privés.

Le succès de la coopération économique sino-congolaise a débuté dans les années 60, notamment avec l’implantation d’une usine de textile (SOTEXCO) à Brazzaville grâce à l’appui de la Chine. Les deux pays ont en outre réalisé des projets d’infrastructures dans plusieurs domaines.

A titre indicatif, l’on peut notifier pour le compte du Congo, les projets en matière d’énergie et de l’hydraulique (barrages de Moukoukoulou avec 74MW et d’Imboulou avec 120MW, les lignes électriques haute, basse et moyenne tension, l’usine d’eau potable de Djiri et la réhabilitation du réseau urbain).

Au niveau du bâtiment, l’on peut retenir les logements modernes de Bacongo (3 francs), des camps 15 août et Mpila ; les sièges des institutions publiques (ministères et institutions constitutionnelles) ; les aérogares des aéroports de Brazzaville, Pointe-Noire et Ollombo ; l’hôtel Alima Palace (5 étoiles).

S’agissant des infrastructures de transport terrestre, il y a les routes en construction Pointe-Noire/Brazzaville, Obouya-Boundji-Okoyo-Lékéty frontière du Gabon, Ouesso-Sangmélima reliant le Congo au Cameroun, Owando-Makoua-Mambili-Ouesso ; etc.

Sur le plan sanitaire, la coopération est marquée par la construction des structures hospitalières et la présence des médecins chinois dans les hôpitaux congolais.

 
Congo-site.com par

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :