Congo: Le président Jacob Zuma en visite de travail à Brazzaville

 

Le chef de l’Etat sud-africain Jacob Zuma est arrivé dans la capitale congolaise ce 2 mai 2013 en fin d’après-midi pour participer à la réunion inaugurale du groupe international de contact sur la République centrafricaine (RCA), prévue le 3 mai.


Les présidents Jacob Zuma et Sassou N'Guesso à l'aéroport Maya-Maya

Les présidents Jacob Zuma et Sassou N’Guesso à l’aéroport Maya-Maya
Il a été accueilli au bas de la passerelle à l’aéroport international Maya-Maya par son homologue congolais Denis Sassou N’Guesso. Les deux chefs d’Etat devraient avoir un tête-à-tête ce soir au Palais du peuple, selon le programme officiel. Ils auront également un deuxième entretien demain après l’ouverture des travaux de la réunion du groupe international de contact sur la RCA.

Président du comité de suivi des accords de Libreville sur la RCA, le président Sassou N’Guesso présidera cette réunion inaugurale du groupe international de contact sur la RCA, en présence de son homologue sud-africain, du Premier ministre centrafricain Nicolas Tchangaye et des représentants des autres pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

Ces assises de Brazzaville succèdent à celles de N’Djamena au Tchad, tenues le 18 avril dernier et qui avaient décidé entre autres, de la création d’un groupe international de contact chargé de mobiliser les ressources financières pour la transition en RCA. Il était prévu que ce groupe international tienne sa première réunion le 3 mai dans la capitale congolaise.

En rappel, le sommet de N’Djamena avait reconnu le nouvel homme fort de Bangui Michel Djotodia comme chef de l’Etat de transition. Il avait proposé de renforcer la Mission conjointe pour la paix et la sécurité en Centrafrique (MICOPAX) et la Force multinationale d’Afrique centrale (FOMAC) sur le plan matériel et des ressources humaines. Les effectifs de la FOMAC devant passer de 500 à 2000 hommes, en vue d’assurer une meilleure protection des populations civiles.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC avaient aussi lancé un appel à la communauté internationale et aux partenaires au développement de conjuguer leurs efforts pour accompagner la transition en RCA où la situation sécuritaire reste préoccupante depuis le coup de force du 24 mars dernier ayant provoqué le départ de l’ancien président François Bozizé.

 

Congo-site.com par

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :